Espaces Pluriels

La scène conventionnée danse Espaces Pluriels propose chaque saison une programmation danse et théâtre, des résidences de création et de nombreux rendez-vous publics : lectures, conférences, extraits dansés, ateliers...

Formant volontairement un lien, les spectacles choisis ont l’ambition de nous sensibiliser à ce qui agite notre monde actuel. Ils croisent à travers des formes nouvelles les disciplines en les transformant. Ils bouleversent les genres et les styles hérités. Nous choisissons de mettre en perspective la création française avec celles provenant d’autres pays. Ainsi les artistes programmés viennent d’horizons très différents et attestent par leur singularité de la pluralité des ferveurs et des contextes artistiques.

Saison 16/17

Cette saison propose parmi les pièces chorégraphiques invitées de grandes œuvres du répertoire (Rain de Anne Teresa De Keersmaeker, Duo et Steptext de William Forsythe présentées par le Ballet de Lorraine, Afectosde Rocio Molina) composées par des personnalités majeures de l’histoire de la danse, artistes qui savent par leur radicalité et leur créativité en renouveler le langage. D’autres imaginaires chorégraphiques sont conviés, celui d’Emmnanuelle Huynh marqué par l’influence de la culture japonaise, celui de Chloé Hernandez et Orin Camus revisitant le romantisme, ainsi que l’univers décapant de Cecilia Bengolea et François Chaignaud.

Souhaitant prolonger les rapprochements entre danse et cirque, sont accueillies deux pièces manifestes, celle de Claudio Stellatto La Cosa, véritable impromptu chorégraphique qui se déploie au sein d’instables compositions de bois et FenêtresetBarons perchésde Mathurin Bolze, poésie aérienne au cœur d’une maison-scène.

L’édition 2017 de Résonance(s) est consacrée à la relation entre danse et voix. Elle met en exergue des démarches artistiques qui allient la performance physique à la performance vocale. Sons, chants, textes, mouvements et danses se conjuguent. Rassemblant quatre pièces chorégraphiques signées de Daniel Linehan, de Lisbeth Gruwez et de Bouchra Ouizguen auxquelles s’adjoint une pièce théâtrale de Joris Lacoste, ce temps fort devient une traversée «polyphonique». Portés par la danse ou le mouvement, se font entendre entre gravité et jubilation des textes dadaïstes, des sons, des chants de confréries marocaines et de multiples discours.

En théâtre, les pièces présentées témoignent d’une réflexion sur la politique et la société. Toutes sont des mises en scène de romans ou de textes littéraires qui par leur acuité et leur fulgurance nous donnent une conscience plus aiguë du monde dans lequel nous vivons. Pour une partie d'entre elles, la présence de films et l’univers sonore qui les accompagne enrichissent le texte et la mise en scène. On pense en particulier aux spectacles Rouge décanté de Guy Cassiers, Nobodyde Cyril Teste, Hearingde Amir Reza Koohestani, Il faut beaucoup aimer les hommes de Das Plateau pour ne citer que ceux-ci. Un instant lumineux se glisse dans la programmation : Bovary, relecture du roman de Flaubert et du procès qu'il suscita, par Tiago Rodrigues, écrivain prolixe et fou de liberté.

 Une saison riche de 25 spectacles de danse, de théâtre et de cirque, d’expositions et des Instants pluriels à partager avec vous.

L'agenda d'Espaces Pluriels

Tout l'agenda : Espaces Pluriels

Partage

 | 

Nos autres sites