Plan communal de sauvegarde

Depuis le 20 décembre 2012, le Plan Communal de Sauvegarde de la Ville de Pau est opérationnel. Ce document fondamental recense les actions et les moyens à mettre en œuvre lors d'alertes climatiques ou d'accidents majeurs.

Le 3 septembre 2011, la Ville de Pau était en alerte suite à la rupture d'une canalisation d'eau due aux forts orages. 20 000 Palois s'étaient retrouvés privés d'eau potable. Une bonne coordination des services avait permis de rétablir rapidement la situation et d'assurer le service public. Même mobilisation lors de la tempête de 1999. Pour pouvoir faire face à de tels événements, la Ville de Pau s'est dotée d'un Plan Communal de Sauvegarde (PCS) visant à alerter, informer, protéger et soutenir la population au regard des risques connus. Cet outil opérationnel apporte une méthodologie et des outils pour répondre à toute situation de crise. Il existe quatre risques majeurs sur la Ville de Pau : inondations, risques sismiques, transport de matières dangereuses et aléas climatiques. Jean-François Vassiliades, responsable des risques majeurs à la Communauté d'agglomération Pau-Pyrénées, a coordonné l'établissement du PCS. « Le Plan Communal de Sauvegarde complète et renforce les actions de la sécurité civile. Il permet aussi d'organiser les secours avec la préfecture.» La démarche a fait l'objet d'une aide de l'Europe au titre du Fonds européen de développement régional (Feder).

Performant et efficace

A travers l'ensemble des services de la collectivité, les moyens humains et matériels existants ont été répertoriés. Il a dressé la liste des personnes vulnérables sur Pau et a établi des cartes recensant les bâtiments « sensibles » (écoles, maisons de retraite, crèches, haltes-garderie, hôpitaux...), les bâtiments communaux pour l'hébergement d'urgence, les réseaux d'eau potable et les conduites de gaz. «Le système d'information géographique nous permet en fonction de la localisation d'un événement d'identifier plusieurs données géoréférencées sur une seule carte. C'est le maire qui déclenche le Plan Communal de Sauvegarde et réunit le poste de commandement communal dans une salle équipée de l'Hôtel de Ville », explique Jean-François Vassiliades.

 

Partage

 | 

Nos autres sites