Un projet durable

Crédits : Cabinet d'architecture Brochet-Lajus-Puyeo / La nouvelle agence

La Ville de Pau s'est résolument engagée dans une démarche haute qualité environnementale pour la construction de cet édifice.

Trois cibles prioritaires ont été identifiées : l'eau, l'énergie et l'entretien/maintenance, l'architecture et le positionnement du bâtiment favorisant le confort d'usage et les économies d'énergie.

Une consommation d'eau maîtrisée

L'eau de lavage des filtres sera traitée par ultrafiltration et pourra ainsi être réutilisée pour les lavages des filtres suivants, avec une économie en ressource substantielle.

Outre cette technique innovante, des dispositifs hydroéconomes seront mis en place : pommes de douche avec aérateur de jets et boutons poussoirs, urinoirs et lavabos à déclenchement infrarouge, pompes avec variateurs de vitesse pour moduler le renouvellement d'eau neuve en fonction du taux d'occupation.

Une architecture étudiée

Adossée à la pente et orientée Nord-Sud, le bâtiment utilisera la chaleur naturelle du sol, limitant ainsi fortement les déperditions sur toute la paroi Nord.

La toiture végétalisée au-dessus des vestiaires apporte quant à elle une inertie supplémentaire pour un confort hygrothermique l'été et une diminution des besoins énergétiques l'hiver.

Les zones d'activités sont exposées Ouest et Sud et largement vitrées.

La halle « bassins » profite donc d'un maximum de clarté naturelle et des apports solaires gratuits, limitant ainsi les consommations énergétiques pour le chauffage. En période estivale, les larges baies vitrées coulissantes peuvent être ouvertes. Enfin, une isolation de l'ensemble des murs extérieurs évite les ponts thermiques et améliorera la performance énergétique.

Pour Christine Pueyo, du cabinet d'architectes bordelais Brochet/Lajus/Poueyo, "depuis les hauteurs de l'avenue du stade nautique, comme en écho à la chaîne pyrénéenne, un toit de zinc plié, tel un origami, dessine la silhouette du nouveau complexe aquatique, tout en réfléchissant le « beth cèu » de Pau".

Les matériaux choisis évoquent à la fois la force de la pierre, le mouvement anguleux des montagnes, la douceur des courbes des vallées, la fluidité de l'eau et l'architecture propre à la région.

A l'intérieur même du complexe, la nature règne en maître. Pierres naturelles, bois, puits de lumière et larges baies vitrées permettent de faire totalement entrer le paysage au cœur du bâtiment. L'inox des bassins renvoie la couleur d'une eau bleu-vert caractéristique des lacs pyrénéens.

Autant de matières alliant esthétique et confort dans un espace dédié au sport, à la détente et aux loisirs pour tous.

 

Un entretien et une maintenance optimisés

Les 2000 m2 de sous-sols techniques, conçus à une hauteur allant jusqu'à 4m, facilitent les opérations de maintenance et l'anticipation des interventions.

Les bassins sont en inox brut, matière facilitant les opérations d'entretien par rapport au carrelage communément utilisé. Ils assurent également une meilleure hygiène et un hivernage sans contrainte de gel. Outre ces cibles prioritaires, le complexe aquatique répond également à des exigences de confort hygrothermique, visuel et acoustique et à la qualité sanitaire de l'air. A retenir parmi les solutions techniques : le plafond acoutisque bois dans la halle bassins et un système de traitement de l'air performant associé à la mise en place de déchloraminateurs UV.

Un véritable projet urbain et paysager

Voir l'image en grand Crédits : Dabilly - architecte paysagiste Le futur jardin du complexe aquatique, dans le prolongement du parc Beaumont.

Le Stade nautique est à la fois un beau projet architectural et un aménagement paysager de qualité épousant les lieux. En effet, l'implantation de la piscine dans la pente même du terrain permet de conserver et de mettre en valeur la promenade située sur la partie nord du site. Celle-ci devient dès lors un généreux jardin belvédère permettant de profiter largement du panorama exceptionnel.

Des essences locales, mêlées à des graminées et des vivaces relieront les différentes entités de l'équipement, notamment les nombreux itinéraires piétons menant à la piscine, depuis le parc Beaumont ou l'avenue du Stade nautique. La majeure partie des arbres remarquables du site sera bien entendu préservée. Les aires de stationnement seront réalisées de manière à minimiser au maximum leur impact et celui de la circulation automobile.

Les vestiaires et les locaux administratifs se glisseront sous la promenade, laissant émerger les seuls éléments emblématiques de la piscine, à l'instar des halles des bassins ludiques et du grand bassin extérieur.

Ainsi, ce projet s'inscrit totalement dans le concept de la ville sport et nature, confortant la douceur de vivre si prisée des Palois.

Partage

 | 

Nos autres sites