Protéger nos patrimoines

Pau possède des monuments historiques, de somptueuses villas mais également un patrimoine plus discret fait de maisons de villes, de parcs et jardins privés, d'immeubles modernes qui ne demandent qu'à se laisser regarder et apprécier.

Assurer une protection cohérente et évolutive du patrimoine

Hérité de plusieurs siècles d'histoire, le patrimoine architectural, urbain et paysager de Pau a longtemps été éclipsé par l'omniprésence du prestigieux passé royal de la ville.

Consciente de la richesse et de la variété de ce patrimoine et des enjeux de sa protection, la Ville de Pau s'est doté d'une Z.P.P.A.U.P. Le 20 mars 2007. Cette étude a permis d'identifier les patrimoines bâtis ou non bâtis et d'inscrire réglementairement les orientations de leur protection.

Dans la continuité, l'obtention du Label Ville d'art et d'histoire en novembre 2011 a matérialisé la volonté de la commune de Pau de valoriser l'ensemble de ses patrimoines.

La transformation de la Z.P.P.A.U.P. en A.V.A.P. s'inscrit dans ce cadre-là où doit s'insérer la volonté nouvelle de prendre en compte les problématiques énergétiques et environnementales.

  • Comprendre la ville pour pouvoir la protéger

    Avant de pouvoir prescrire et engager des outils de protection, l’analyse des patrimoines est une étape fondamentale. Plusieurs lectures de la qualité patrimoniale, appelées diagnostics, sont élaborées en vue de dégager les spécificités de la ville et les enjeux de préservation.

  • 10 enjeux pour définir l'outil de protection

    Le diagnostic a permis de comprendre et de révéler les patrimoines palois. Avant de définir les règles qui vont s’appliquer aux différents quartiers, la démarche a consisté à identifier les enjeux de la mise en valeur du patrimoine.

Partage

 | 

Nos autres sites