Pourquoi une AVAP ?

La Ville de Pau s’est engagée dans la réalisation d’une Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine pour prolonger les actions de mise en valeur de la ville et de répondre aux enjeux contemporains.

Reconquête et valorisation du centre ancien

L’amorce du développement urbain de la ville de Pau s’est structurée entre le Hédas et la vallée du Gave, dès le Moyen Age, avec le château comme point d’ancrage. Depuis, la ville a dépassé ces limites naturelles et il subsiste une richesse patrimoniale variée : monuments représentatifs, tracés des rues anciennes, patrimoine végétal, horizons palois, etc… Depuis bientôt une décennie la Ville de Pau s’est engagée dans une démarche de valorisation et d’appropriation de son patrimoine. Plusieurs actions parallèles ont été engagées, avec l’objectif de mettre en valeur le cœur de la ville, espace identitaire et représentatif de l’agglomération :

La valorisation de l’espace public et du patrimoine bâti, grâce à l’intervention publique

Voir l'image en grand Crédits : DG / CDAPPPlusieurs opérations ont montré l’intérêt de la ville dans la réhabilitation de son patrimoine bâti : Transformation du couvent des réparatrices en conservatoire de musique, reconstruction des flèches de l’église Saint-Jacques, etc… Le réinvestissement de ces bâtiments identitaires montre une volonté de construire le renouveau du centre ancien. L’intervention sur les espaces publics a permis de révéler la ville et ses façades, tout en replaçant le piéton au cœur de la ville et en adaptant la ville aux besoins contemporains.

 

Des actions de sensibilisation et de promotion du patrimoine urbain

Voir l'image en grand Crédits : DG / Ville de PauL’obtention du Label Ville d’Art et d’Histoire a permis d’engager une démarche de sensibilisation autour du patrimoine : donner à voir ce qui constitue le patrimoine, ses richesses, ses diversités, et assure aujourd’hui une réappropriation de la ville et de son histoire. Cette démarche contribue à élargir le champ de la perception du patrimoine, qui n’est pas seulement bâti. Les jardins, l’espace public, le patrimoine funéraire sont autant de composantes de la ville.

 

Des actions d’accompagnement et de maîtrise du cadre de vie 

Voir l'image en grand Crédits : Ville de PauLa ville de Pau a dressé une charte des devantures qui vise à mettre en cohérence la composition d’une vitrine commerciale avec l’écriture architecturale du bâti et le contexte dans lequel celui-ci s’inscrit ; à ce même titre l’opération façades propose une aide aux propriétaires permettant la rénovation des façades et la charte des couleurs participe à l’harmonie des teintes selon la typologie bâtie et les différents éléments constitutifs d’une façade (enduit, menuiseries, ferronneries, décors).

 

 

Ainsi, la démarche de la ville de  Pau reflète une volonté cohérente de reconquête et de valorisation du centre ancien, qui s’est également traduite dans la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager, en 2007. Cet outil rassemble les immeubles du cœur historique de Pau étendu aux quartiers du XXème siècle (quartier Saragosse, Jardins de l’Hôpital saint-Luc, etc…) et a pour objet d’assurer une gestion de l’ensemble de ce site.

 

Dans l’objectif de prolonger les actions de mise en valeur de la ville et de répondre aux enjeux contemporains, la Ville de Pau s’est engagée dans la réalisation d’une Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine. Celle-ci va se substituer à la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager, conformément à la loi du 12 Juillet 2010 et vise à adapter la protection aux enjeux actuels : une évolution de la protection du patrimoine, de l’immeuble à l’ensemble urbain (comment mesurer la qualité d’une maison selon l’ensemble dans lequel elle s’inscrit ? quels sont les rapports entre les jardins et les espaces bâtis dans la ville de Pau, etc…), et l’intégration des préoccupations de la ville durable (comment prendre en compte les dispositifs de production d’énergie ? quelles orientations en matière d’isolation du bâti ancien ? etc…).

 

Le patrimoine comme héritage commun

Le patrimoine incarne aujourd'hui l'héritage commun d'une collectivité. Il est vecteur de sens et d’identité pour ses habitants, en définissant le socle de l’histoire collective. Le patrimoine est une valeur en mouvement et dépend du regard que l’on lui porte. Longtemps cloisonnée aux monuments remarquables, la notion de patrimoine s’élargit, en intégrant progressivement le patrimoine du XXème siècle, et se modifie, en prenant en compte « ce qui fait patrimoine » pour les habitants : un arbre remarquable, un paysage emblématique, une façade urbaine cohérente.

La compréhension du patrimoine, sa protection et sa valorisation constituent un ancrage dans l’histoire qui permet de construire l’avenir, dans une continuité historique porteuse de sens.

Le succès populaire des journées du Patrimoine révèle l'engouement de notre société pour cette notion qui dépasse la simple image du " monument historique ".

Partage

 | 

Nos autres sites