Pau, capitale des jardins

Crédits : DG / Ville de Pau

Pau dispose d'une variété de jardins extraordinaire. Du parc Beaumont aux vestiges du parc des rois de Navarre dans le domaine national du Château, des « saligues » du Gave en passant par le jardin des Réparatrices, la ville a hérité d’un patrimoine sans égal. Peu de villes peuvent revendiquer autant d’espaces de nature par habitant.

A travers son histoire, Pau a développé une culture de l'art des jardins et de l'art de bâtir la ville autour des motifs urbains et paysagers. Le potentiel, notamment touristique, que représente cet héritage ne saurait masquer un état actuel qui nécessite un effort important de remise en valeur.

Le plan « Pau Capitale des Jardins » visera à restaurer une diversité de jardins représentatifs des époques et styles, réinterpréter, créer, aménager, trouver des continuités, organiser cette trame de ville-jardin à l'échelle du territoire communal.

Voir l'image en grand Crédits : Fernand Fourcade - Ville de PauA l'invitation de la Mairie, M. Alain Baraton, jardinier en chef du Grand parc de Versailles, est venu à Pau mardi 28 avril 2015, lancer "Mai aux jardins" et visiter les parcs et jardins de la ville pour étudier leur mise en valeur et en cohérence dans le cadre du projet « Pau, capitale des jardins ».

En savoir plus sur cette visite.

 

Quelques jardins emblématiques

Voir l'image en grand Crédits : Colas Declercq Le jardin PIerre Domengé (des Réparatrices)

  • Le domaine national du Château de Pau (jardins royaux, dès le XVIème siècle)
  • La promenade du boulevard des Pyrénées (promenade publique, XIXème siècle)
  • Les jardins de l'Hôtel du Département (jardins contemporains, XXème siècle)
  • Le jardin de Kofu (jardin d'inspiration japonaise, XXème siècle)
  • La place Royale (alignements plantés, XIXème siècle)
  • Les sentiers du roi et la palmeraie Joantho (XIXème -XXème siècle)
  • Le jardin de la villa Saint-Basil's (jardin privé d'influences anglaises et françaises, XIXème siècle)
  • Le jardin de la villa Beït-Rahat (jardin privé, XIXème siècle)
  • Le parc Beaumont (jardin public, XIXème siècle)
  • Le jardin des Réparatrices (jardin monastique, XIXème siècle)

Sans oublier : le parc Lawrance, le campus de l'Université, la forêt de Bastard, les berges de l'Ousse, le parc du Hameau, les parcelles solidaires, le Parc naturel urbain des rives du Gave...

Partage

 | 

Nos autres sites