L'ampleur du phénomène

Seule une minorité de personnes feraient preuve d'incivisme en refusant de ramasser les crottes de leurs chiens.

En effet, selon l'enquête FACCO TNS-Sofres 2012 sur le parc des animaux familiers en France, seulement 7 % des propriétaires ne ramasseraient jamais les crottes et 25 % pas toujours. Ce comportement varie fortement selon les secteurs de la ville, où plusieurs « rues noires » ont été identifiées.

Voir l'image en grand

Les rues où sont rencontrés plus fréquemment des problèmes de propreté liés aux déjections canines sont les suivantes : Hôo Paris, Fossié, Casteret, Alsace, Anglais, Houneau, Enfant Jesus, Saint François d'Assise, Craonne, Péré, Emile Garet, Castetnau, Alliés, passage des Alliés, René Cassin, Louis Lacaze, Palassou, Jean Réveil, Cazaubon Norbert, Lespy, Bonado, Carrerot, Guichené, Rivares, Dames de Saint Maure, Place du Foirail, Pasteur, O'Quin, Bargoin, Bourbaki, Ségure, Edit de Nantes, Montpezat, Montpensier, Gendarmerie,  Camy, Lapouble, Messin, 3 frères Bernadac, Manescau, Résistance, Nolivos, Boyrie, Rausky, Gaston Phoebus, Victor Hugo, Jeanne d'Arc, Michelet, Cours Camou, XIV juillet (et rues adjacentes), Allée Lamartine, Ducasse.

Partage

 | 

Nos autres sites