Retour à la liste des actualités

TSF aux Philippines

Société | Mardi 12 novembre 2013

Évènement passé

Télécoms Sans Frontière, ONG basée à Pau, coordonne les communications d'urgence après les ravages du typhon Haiyan aux Philippines.

Étant parmi les premières organisations sur le terrain, Télécoms Sans Frontières a pu préinstaller trois centres télécom pour la coordination humanitaire avant l’influx des autres organisations de secours.

La ville de Tacloban a été identifiée comme la zone la plus touchée et selon le directeur d’UNDAC, Sebastian Rhodes Stampa, la destruction est « massive et inédite ». TSF a déjà mis en œuvre trois connexions satellitaires qui fournissent un accès Internet à ses trois centres télécom – le premier, au bénéfice du NDRRMC (National Disaster Risk Reduction and Management Council) et le Ministère de Télécommunication, le second, utilisé par les agences des Nations Unies, OCHA, PAM et UNDAC, et le troisième prévu pour toutes les autres organisations humanitaires présentes sur le terrain. Ces centres mis en place par TSF sont primordiaux à toute opération humanitaire. Toutes les ONG sur place ont donc accès à un centre de coordination depuis lequel elles peuvent envoyer et recevoir toute information concernant leurs opérations, leur permettant de travailler de manière la plus efficace possible auprès des millions de personnes sinistrées par cette catastrophe dévastatrice. En collaboration avec l’opérateur local, SMART, TSF a pu mener des évaluations de la situation télécom, et selon l’opérateur, il se pourrait que leur réseau mobile ne soit pas entièrement rétabli avant 2 mois.

Au cours des derniers jours, les conditions sécuritaires à travers les Philippines se sont dégradées dramatiquement. Le besoin critique d’accès à l’eau et à la nourriture a poussé les habitants désespérés à piller les magasins et les supermarchés locaux, notamment dans la ville de Tacloban – la plus affectée par Haiyan. Télécoms Sans Frontières a fourni aux Ministres de l’intérieur deux téléphones satellitaires afin d’améliorer les capacités de communication au sein du gouvernement philippin et au-delà. Le Ministère de la santé a posé une demande officielle auprès de TSF pour que l’organisation fournisse une connexion internet dans l’hôpital de Tacloban en raison du besoin vital de soins médicaux. La connexion internet satellitaire qui sera mise en place par TSF permettra aux médecins de se coordonner avec les équipes de secours à l’échelle nationale afin d’apporter une meilleure aide médicale aux victimes de Haiyan.

Dans le cadre de sa mission aux Philippines, Télécoms Sans Frontières continue son soutien aux agences des Nations Unies, OCHA et UNDAC, en fournissant une connexion internet satellitaire afin de coordonner les évaluations terrain. Deux équipes se sont déployées sur les Îles de Busuanga et Panai pour apporter une aide à la fois technique et matérielle aux équipes d’évaluation de l’ONU à travers la mise à disposition d’équipements et téléphones satellitaires. Des évaluations seront conduites dans différents hôpitaux ainsi qu’au sein d’un centre d’évacuation de fortune installé dans une base militaire.

Les opérateurs locaux, SMART et Globe Telecom ont réussi à restauré une partie de leurs réseaux GSM dans certaines zones de la ville de Tacloban et Roxas. En attendant que les réseaux soient de nouveau entièrement fonctionnels, TSF, en collaboration avec SMART, continuera à effectuer des opérations de téléphonie humanitaire permettant aux populations sinistrées de se remettre en contact avec leur famille.

En savoir plus : tsfi.org

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites