Crédits : Pierre Mahé - Association Trisomie 21 Pyrénées-Atlantiques

Retour à la liste des actualités

Un projet qui « n'a de sens que parce qu'il est intersectoriel »

Santé, social | Mercredi 11 décembre 2013

L'association Trisomie 21 Pyrénées-Atlantiques œuvre depuis 1981 dans le domaine de l'innovation sociale.

A l’origine des premières classes d’intégration dans le milieu scolaire ordinaire du département, cette association gère aujourd'hui un Service d'Éducation Spéciale et de Soin à Domicile (SESSAD) et un Service d'Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS). Elle accompagne 71 enfants et adultes porteurs de trisomie 21 ou déficients intellectuels.

« Le projet est innovant et n'a de sens que parce qu'il est intersectoriel : il implique des associations, l'éducation nationale, le milieu sportif ordinaire, les acteurs publics, etc., explique Pierre Haristouy, directeur des services. La politique du handicap n'est plus l'affaire du seul milieu médico-social. »

Voir l'image en grand Crédits : MBurgard Pierre Haristouy, directeur des servicesL'association poursuit un travail de recherche-action qui vise à garantir la participation réelle des usagers, de leurs familles, en tendant à sortir de la prise en charge pure et dure. Elle accompagne aussi l'entourage : le personnel de l'école, le club sportif, l'employeur... « Nous continuons à construire des projets répondant aux besoins sans cesse en évolution des bénéficiaires, qui grandissent ou qui ont grandi dans le milieu ordinaire, en fonction de leur âge et de leurs préoccupation actuelles et futures, des évolutions de leur environnement ». Récemment nous avons contribué à créer, grâce au soutien de l'Education Nationale, un nouveau dispositif innovant de scolarisation des plus de 16 ans au Lycée Saint-John-Perse.

Plus sur l'association Trisomie 21 : http://www.trisomie21-france.org/

Plus sur l'innovation, dans le magazine l'Agglo ensemble n°28 - automne 2013, disponible sur agglo-pau.fr

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites