Crédits : Céline NIESZAWE

Retour à la liste de l'agenda

Concert symphonique

OPPB

Évènement passé

L'Orchestre de Pau Pays de Béarn et Fayçal Karoui invitent Xavier Phillips, immense violoncelliste élève de Mstislav Rostropovitch, pour un concert exceptionnel !

L'Orchestre jouera A. DVOŘÁK, G. PROKOFIEV (création mondiale, commande de l'OPPB) et J. WILLIAMS (Star Wars, Harry Potter, La Liste de Schindler.)

Télécharger le programme de salle

Xavier Phillips est né à Paris en 1971. Il débute le violoncelle à l’âge de 6 ans. À quinze ans, il entre au CNSM de Paris dans la classe de Philippe Muller et bénéficie d’une formation exceptionnelle au terme de laquelle il obtient un Premier Prix en 1989.

Il remporte plusieurs prix internationaux (Deuxième Prix et Prix spécial des Jeunesses musicales de Belgrade, Prix spécial au Concours Tchaïkovski de Moscou, Troisième Prix et Prix spécial au Concours Rostropovitch à Paris et Premier Prix à l’unanimité au 1er Concours d’Helsinki). Sa rencontre avec Mstislav Rostropovitch, l’ayant particulièrement remarqué lors de son concours, est déterminante et marque le début d’une longue collaboration au cours de laquelle Xavier Phillips se perfectionne auprès du maître. Il est rapidement appelé à se produire sur les plus grandes scènes internationales avec des orchestres prestigieux (Orchestre National de France, philharmonique de Radio France, le Berliner Symphoniker, Houston Symphony, BBC Scottish Orchestra, Orchestre de la Suisse Romande, Orchestre philharmonique de la Scala) sur l’invitation de chefs illustres tels que Riccardo Muti, Kurt Masur, Christoph Eschenbach, James Conlon, Marek Janowski, Serge Baudo, Vladimir Fedosseyev, Ion Marin, Kazushi Ono, Jesus Lopez-Cobos, Gunther Herbig, Eliahu Inbal, Vladimir Spivakov.

 

Après ses débuts très remarqués avec l’Orchestre de Paris en septembre 2001, Mstislav Rostropovitch reconnaît en lui un soliste accompli à la maturité grandissante. Dès lors, il l’invite à jouer sous sa direction la Symphonie Concertante de Prokofiev avec le Washington National Symphony Orchestra et le New York Philharmonic. C’est encore sous la direction de son mentor M. Rostropovitch, et moins d’un an après que Xavier Phillips effectue ses débuts avec le Chicago Symphony Orchestra dans les Variations sur un thème rococo de Tchaïkovski. Porté par le vif succès remporté lors de ses concerts aux États-Unis, il est invité par le Seattle Symphony Orchestra pour plusieurs concerts sous la direction de Vassili Sinaïski.

 

En septembre 2006, il est le premier soliste invité par l’Orchestre de Paris pour la réouverture de la Salle Pleyel et se distingue dans l’interprétation du Tout un monde lointain d’Henri Dutilleux, en présence du compositeur. Celui-ci dira de lui : "Xavier Phillips possède admirablement cette oeuvre et sait traduire toute l’essence de ce monde lointain".

 

Après de nombreux concerts en Espagne, au Portugal et aux États-Unis, où il remporte un grand succès à chaque interprétation de cette "oeuvre phare", Valery Gergiev l’invite à jouer Tout un monde lointain, sous sa direction et avec l’orchestre du Théâtre Marinsky à Saint-Pétersbourg en juin 2008. Sa discographie éclectique et variée est très remarquée et chaleureusement saluée par la critique. Il obtient un “Choc” décerné par le magazine Le Monde de la Musique pour les enregistrements suivants : Impressions (disque consacré à Ravel, avec son frère Jean-Marc Phillips-Varjabedian et Emmanuel Strosser, chez Warner Classics), Kodaly (Harmonia Mundi/Lontano) avec son frère , Works for Cello & Orchestra (Lalo, Fauré, Caplet chez EMI Classics), Sonates de Schnittke, Chostakovitch et Prokofiev avec le pianiste Hüseyin Sermet (Harmonia Mundi), ainsi que le Grand Prix du disque pour la musique de chambre d’Albéric Magnard (Auvidis Valois). Il est à noter que le disque Armenia, consacré à la musique arménienne d’hier et d’aujourd’hui (avec Jean-Marc Phillips-Varjabédian et Vahan Mardirossian chez Warner Classics) a remporté le "Choc de l’année 2007".

 

Sensible depuis toujours à la musique contemporaine, il participe également aux enregistrements consacrés à de jeunes et talentueux compositeurs (J.L. Agobet, G. Connesson, T. Escaich et A. Gasparov) et c’est avec passion qu’il s’attache à promouvoir la création d’oeuvres pour violoncelle (Concerto d’Alexandre Gasparov, Concerto de Garrett Byrnes et à venir : Concerto de Gregory Mertl). Parallèlement à ses activités de soliste, Xavier Phillips, soucieux de partager et de transmettre son savoir, consacre une partie de son temps aux activités pédagogiques. Il est depuis plusieurs années l’assistant de Roland Pidoux au CNSM de Paris et participe à de nombreux ateliers et master-classes organisés en amont de ses concerts. Xavier Phillips réserve également une place privilégiée à la musique de chambre qu’il aime partager avec des artistes tels que Schlomo Mintz, Jean-Marc Phillips-Varjabédian, Régis Pasquier, David Grimal, Emmanuel Strosser, Vahan Mardirossian, Igor Tchetuev, Vanessa Wagner, Romain Guyot...

 

Xavier Phillips joue un violoncelle de Matteo Gofriller de 1710.

 

DJ Switch

Anthony John Culverwell, alias DJ Switch, et plus récemment Mr Switch, a conquis le monde du ‘’turntabilism’’ à plusieurs reprises avec son parcours atypique. Il a commencé ses premiers mixs à l’âge de 11 ans, et depuis n’a cessé de travailler son art des platines.

 

Triple Champion du monde DMC (compétition de Djeeing la plus prestigieuse au monde), il est considéré comme l’un des meilleurs turntabilists de la planète. Fort de ce ‘’CV’’ exceptionnel, il parcourt désormais le globe en tant que DJ pour des clubs prestigieux, mais également underground, invité privilégié de prestigieux festivals ou ‘’rocker party’s’’ car l’un des rares à détenir une adaptabilité de styles dans la sphère des DJ’s de son rang.

 

Ses tournées l’ont emmené en Afrique, Bulgarie, Chine, Danemark, Royaume-Uni, France, Allemagne... Son talent se défi nit par la performance en direct, une remarquable polyvalence, après avoir partagé la scène avec une pléiade d’illustres semblables : de Professor Green à Public Enemy, de DJ Fresh à Goldie, le collectif Beatbox de Craig Charles...

 

Régulièrement invité dans les médias audiovisuels tels que 1Xtra, Radio 1 et la BBC Asian Network, il est régulièrement sollicité dans les clubs des capitales, les conférences, les cinémas, les matchs de cricket voire même les églises, connu pour son sens du challenge et de la performance.

 

Enfin, il a connu l’apothéose de sa carrière avec le plus grand auditoire porté à ce jour pour un DJ en exécutant le fameux “Concerto For Platines & Orchestra” avec le ‘’100-strong National BBC Youth Orchestra’’ au mondialement réputé BBC Proms en tant que soliste. Il devient ainsi, à l’occasion de la célébration des 115 ans d’histoire du ‘’Proms’’ de Londres, le premier DJ à se produire dans cette Institution mondiale de la musique.

 

Marie Bedat

Élève au conservatoire de Pau dans son enfance, Marie poursuit ses études au Conservatoire National de Musique de Paris. Elle obtient de son premier prix de trompette en 2007. Elle est trompette solo d’Opéra Eclaté depuis 2006 et intègre l’OPPB en qualité de trompette solo en avril 2009 à l’issue des concerts “Yiddish Rhapsody” avec le Sirba Octet. Elle joue dans un groupe de salsa Yemaya la Banda, et se produira avec ce groupe le 21 juin 2014 en clôture de la saison OPPB.

 

Chantal Aguer

Timbale solo de l’OPPB depuis 2004, Chantal Aguer est née à Mourenx et a étudié au Conservatoire de Pau puis au Conservatoire National de Région de Versailles. Elle a fait partie de l’ensemble de percussions “Les Pleiades”, dirigé par Sylvio Gualda. Elle enseigne la percussion à l’École de Musique de Lescar et devient directrice de cette école en septembre 2012.

 

Juliette Carlier

Après l’obtention d’un prix de Flûte traversière, puis d’un prix de Percussion à Nantes, Juliette Carlier se perfectionne au Conservatoire Supérieur de Genève dans la classe de Percussion de Jean Geoffroy, Yves Brustaux, et William Blank, et se voit décerner un Diplôme de Concert avec distinction du jury. Juliette Carlier se produit dès lors en soliste et au sein de diverses formations (festival Archipel de Genève, Création musicale à l’IRCAM-Paris, festival NOVELUM Toulouse…), et multiplie les expériences dans différents orchestres (Orchestre de la Suisse Romande, Orchestre de Chambre de Genève, Ensemble contemporain de Musiques de Genève, Orchestre Philharmonique du Maroc…). Lauréate du Concours de la Yamaha Music Fondation of Europe 2001, elle étudie notamment le Marimba avec Éric Sammut et Emmanuel Séjourné. Elle rejoint l’Orchestre de Pau Pays de Béarn en 2009.

 

Stéphane Garin

Percussionniste éclectique, curieux et inventif, Stéphane se produit avec de nombreux orchestres et ensembles de percussions, dont l’ensemble 0 qu’il fonde et dirige. Il joue avec l’OPPB depuis 2004 et intègre l’effectif en 2007. Stéphane est difficile à joindre et la rédaction de sa biographie n’est pas commode.

 

Gabriel Prokofiev

Né en 1975, il porte un nom mondialement connu et reconnu, celui de son grand-père, Sergueï Prokofiev. Comme son illustre aïeul, le jeune homme, né à Londres d’un père russe et d’une mère anglaise, est devenu compositeur. Bien qu’ayant étudié la musique et la composition électro-acoustique à l’université de Birmingham et à celle de York, il a produit depuis 10 ans de la musique electro et hip-hop dans des contextes très différents, avec son label Non classical. Mais son travail revêt un accent unique, puisant dans sa formation de musicien électro combinée à ses racines classiques très présentes. Expérimentant les projets les plus novateurs, il est l’invité de l’OPPB pour la création d’un nouveau concerto pour orchestre et platine avec DJ Switch.

 

Coordonnées

Palais Beaumont Centre de Congrès

Parc Beaumont
64000 Pau
Plus de details sur le lieu

Retour à la liste de l'agenda

Partage

 | 

Partage

 | 

Nos autres sites