Crédits : Nathalie Javaloyes

Retour à la liste des actualités

Irène Guilhendou, vigneronne

Société | Lundi 3 mars 2014

Évènement passé

En écho à la journée internationale de la femme le 8 mars, zoom sur l'une des rares béarnaises vigneronnes. Irène Guilhendou gère aujourd'hui près de 5 ha de vignes, 2 gîtes et un petit troupeau de blondes d'Aquitaine à Gan.

1) Comment êtes-vous arrivée à la tête du Domaine Latapy ?
Mon destin n’était pas forcement d’être vigneronne mais de colporter plus loin la calebasse de mes ancêtres. Ma famille est ici depuis 1790 comme l'affirme le fronton de la maison. Enfant unique d'une famille de petits paysans, mon avenir n’était pas  à la ferme ; pourtant, c'est la seule chose qui m'intéressait.
Bac + 2 en poche, j'ai travaillé dans des bureaux, dans des rues commerçantes mais en 1991, l'accident du travail de mon père a scellé mon destin. La vigne, je n'en savais que ce que j'avais appris avec eux, mes parents si appliqués, si humbles, si modestes. Le vin, je n'en buvais même pas. Mais j'avais croisé dans ma scolarité les Larrieu, Grussaute, Lapouble ou leurs familles. En 1995, ils étaient déjà célèbres.
Alors pourquoi pas moi ? J'ai donc repris l'exploitation familiale en 1995 et planté mes premières vignes et monté mon chai en 1996. Depuis, j'ai fait grandir mon domaine et ma famille au même rythme, soutenue par mes collègues adhérents à La Route des Vins de Jurançon, le giron des Vignerons Indépendants.

2) Qu'est-ce qui vous plaît dans le métier de viticultrice ?
Les métiers du vivant ont ceci d'inéluctable que  rien n'arrête la vie : un chêne meurt, un gland germe, un autre arbre grandit. Quelles que soient les circonstances, les bourgeonsdonnent de nouveau naissance à des grappes à chaque printemps.
De plus, faire du vin est une alchimie : le raisin a un goût et le vin issu de ces raisins en aura un autre, un vin sera différent en fonction des cépages qui entrent dans sa composition. Le vin fait parler la terre et les cailloux où les racines de la vigne puisent leur nourriture.

3) S'imposer en tant que femme dans le monde du vin, est-ce difficile ?
A la Route des Vins de Jurançon, on n'est pas garçon ou fille, on est vigneron et chacun s’exprime avec ce qu'il porte en lui. Chacun est écouté, respecté de la même façon. Présentes à la lumière ou actives et indispensables dans les coulisses, les femmes sont essentielles au monde paysan avec leur pluriactivité, leur vigilance, leur efficacité du quotidien. On ne s’impose pas femme dans le milieu des vignerons, on est femme.

4) Que peut apporter justement une femme dans l'élaboration du vin ?
Je n'aime pas dire ce que ma féminité apporte à mon métier. C'est ma personnalité dans son ensemble qui me fait choisir la route que je fais prendre à mon exploitation, le style que je donne à mon vin : la culture bio, des vinifications minimalistes pour laisser mon terroir s'exprimer, limiter les surfaces plantées... Par contre, oui c'est mon côté fille qui m'a guidé pour la déco de mes gîtes et de mon espace de dégustation.

5) Quels sont vos projets à venir ?
Cet été, avec mes amies paysannes, nous allons transformer l'essai de l’été dernier sur les « Flâneries Gourmandes ». Tous les lundis soir de juillet et août, nous accueillons les visiteurs pour une balade didactique dans les vignes, suivie d'une initiation à la dégustation avec notre oenologue ; puis nous prenons tous ensemble un repas préparé par mes amies Marion Osiniri, bergère à Borce; Bernadette Pinque, éleveuse à Chéraute et Cécile Estrabou, laitière à Ance.
Chaque soirée est un grand moment très enrichissant pour nos visiteurs et aussi pour nous. Nous pouvons confronter nos expériences et grandir un peu plus vers la vérité. Nous démarrons aussi un projet qui vise à valoriser le travail dans notre vignoble au moyen de la diversité végétale et intellectuelle. Les premiers rendez vous sont prévus pour 2015.

> Retrouvez Irène Guilhendou dans l'exposition "Laissez-vous conter les Horizons palois" 

> Retrouvez les animations autour de la journée internationale de la femme dans l'agenda de pau.fr

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites