Crédits : Youri Lenquette

Retour à la liste de l'agenda

Femi Kuti + Béarn to be wild

Culture

Évènement passé

Soirée d'ouverture du festival Eté à Pau avec Femi Kuti et Béarn to be wild !

Rendez-vous incontournable de l'été à Pau, ce festival propose une programmation éclectique explorant tous les genres musicaux avec 18 concerts en plein air, au théâtre de Verdure, du 15 juillet au 6 août. Repli au Parc des Expositions en cas de pluie.

Femi Kuti est un artiste qu’on ne présente plus, musicien nigérian né à Londres le 16 Juin 1962, il passe son enfance à Lagos au Nigéria. Chez les Kuti, la tradition musicale se transmet de père en fils. Son père, FelaAnikulapo-Kuti, est le créateur de l’afrobeat. A partir de la fin des années 60 FelaKuti dénonce la corruption, la dictature et l'emprise des multinationales en Afrique à travers ses chansons. Comme son père, Femi utilise sa musique pour diffuser ce même message avec son groupe "The Positive Force", créé en 1986 avec ses sœurs  Yeniet  Sola  Kuti,  son  ami  d’enfance  DeleSosimi  et  d'autres  musiciens nigérians pour mobiliser les Africains autour de l'idée d'une Afrique unie. Après le brûlant Fight to Win sorti en 2001, FemiKuti sort Africa Shrine en mars 2004, album live qui apparaît comme un vibrant témoignage enregistré au Shrine, le club mythique où Femi Kuti a élu résidence chaque dimanche à Lagos. Accompagné d'une vingtaine de musiciens et danseuses, le maître de cérémonie se transforme alors en véritable bête de scène, offrant souvent à son public des prestations d'une durée de près de cinq heures non-stop, allant jusqu'à l'épuisement ! Quand il joue ainsi sa musique jusqu'à l'extrême, l'artiste semble être animé par une énergie bienveillante et captivante. Ses représentations sont un subtil équilibre entre révolte et sensualité, deux éléments indispensables puisque fondateurs de la généreuse musique de son auteur-compositeur.


Politiquement  engagé,  Femi  s’est  vu  remettre  la  distinction  d’avocat  d’honneur  par  Amnesty  International  tout  en continuant ses activités musicales ainsi que trois nominations aux Grammy Awards dans la catégorie World Music. Le 11 juin 2010, il participe à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, où il chante "Beng BengBeng". Son dernier album écrit au Lagos, " No place for mydream " sorti en 2013, est un manifeste pour la paix universelle, son rêve de toujours. Enregistré à Paris, en un temps record, cet album est peut être l’une des plus grandes réussites musicales de Femi. Un album résolument abouti et mature, revenant à l’essence de l’afrobeat, profond et cru, qui s’interroge sur le monde environnant. Mais est-ce simple de trouver sa place lorsqu’on est le descendant du génie de l'afrobeat ? Au Nigeria, personne ne l’a ménagé. En dépit de ses détracteurs, le fils prodigue trace sa voix et arrive à la reconnaissance. Femi Kuti, qui évolue dans la musique depuis son adolescence, considère son expérience comme une force, une force qui lui a permis d’affiner les textes de ses chansons afin de viser plus juste, tout en respectant aussi les ordres du jour à l’échelle mondiale. Sa mission aujourd’hui est claire : revenir à l’essence de ce style hybride. Comment ? Femi l’explique très bien : "En faisant danser les gens tout en les aidant à avaler la pilule amère de la réalité". Le dernier album, No place for mydream, relève le défi avec brio. "Parler politique dans une chanson, c’est comme monter un cheval sauvage", Fémi semble aujourd’hui maitriser l’exercice, toujours soutenu par sa fidèle formation Positive Force. L’enjeu de ce dernier album est majeur : pouvoir  dépasser  cette  barrière  culturelle  qui  nous empêche de nous comprendre les uns les autres.

Voir l'image en grand Bearn to be wildBéarn to Be Wild, c’est un duo de choc de palois qui allie la batterie machine au chant en malaxant avec une maîtrise insolente les mots et les textures électroniques.  Avec eux, la poésie et les jeux de mots sont à l'honneur. C’est la rencontre  entre  un  tchatcheur  au  phrasé  et  au  propos acéré et un multi-instrumentiste qui manipule batterie, synthé analogique et samples "faits maison". Le résultat en live donne une ambiance hip-hop expérimentale aux sonorités envoutantes. On dit de leur musique qu’elle tisse un minimum de matière avec un maximum d'énergie, hors des sentiers battus et hors des sujets cent fois débattus. Bruno Viougeas et Sebastien Tillous se rencontrent au sein d'un collectif de poésie expérimentale à Pau. Très vite ils se découvrent une passion commune pour le Hip-hop et début 2012 le duo trouve vite son entente, notamment sur scène, un lieu où leur énergie débordante se révèle  le mieux. Première partie de Rocé au festival Porte Voix, première partie de Ben l'Oncle Soul et Némir au festival 64/15 de Mourenx, ils n'en raffolent pas moins pour les scènes underground  associatives et les bars du grand sud-ouest. Fin 2013 ils finalisent leur projet et sortent leur premier EP (4 titres) en auto-production, qu’ils espèrent bien partager avec le plus d'oreilles possible !

Tous les concerts de l'Eté à Pau

Coordonnées

Théâtre de Verdure

Parc Beaumont
64000 Pau
Plus de details sur le lieu

Retour à la liste de l'agenda

Partage

 | 

Partage

 | 

Nos autres sites