Retour à la liste des actualités

TSF ouvre un centre Internet pour les enfants syriens

Société | Mercredi 17 avril 2013

Évènement passé

Telecom Sans Frontières, ONG basée à Pau et soutenue par la Communauté d'Agglomération Pau-Pyrénées, ouvre le premier centre internet pour 1000 enfants réfugiés.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) estime à 4 millions le nombre de civils déplacés à l’intérieur de la Syrie, et à plus d’un million le nombre de Syriens qui, pour fuir la guerre, se sont réfugiés dans les camps des pays voisins, en Irak, au Liban, en Jordanie et en Turquie. Plus de la moitié des réfugiés sont des enfants, pour la plupart âgés de moins de 11 ans. Ils sont traumatisés par cette guerre qui fait rage depuis plus de deux ans.

La technologie et les communications peuvent jouer un rôle primordial et les aider à se reconstruire. C’est pourquoi TSF, grâce au soutien de la Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées, a ouvert un centre Internet dans une école accueillant 1 000 enfants syriens réfugiés en Turquie, à Gaziantep. La plupart de ces enfants viennent de la région d’Alep, située à 120km de cette ville de l’est de la Turquie.

Le centre, géré par des enseignants syriens, fournit un accès Internet haut débit qui permet aux enfants de s’ouvrir au monde et de rester en contact avec leurs proches, en Syrie ou à l’étranger, via Skype et les messageries électroniques. Les cours d’informatique leur offrent également la possibilité de se divertir, et d’atténuer le traumatisme de la guerre. Ce centre Internet permet de diversifier les supports éducatifs, notamment en mathématiques et en histoire-géographie, et de bénéficier de l’accompagnement d’enseignants spécialisés.

En savoir plus : TSF

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites