Crédits : Matthieu Burgard / Ville de Pau

Retour à la liste des actualités

Le jardin so british de la Villa Saint-Basil's

Patrimoine | Lundi 8 septembre 2014

Un jardin anglais côté rue, un jardin français à l'arrière : la Villa Saint Basil's offre deux visions opposées de l'art des jardins. La sempiternelle querelle entre Anglais et Français ? Non, l'amour pour ces deux cultures de Francis William Tooley, qui rachète la propriété en 1927.

Le riche hivernant aurait confié l'aménagement du jardin à la française, offrant une splendide perspective sur les Pyrénées depuis le péron, à l'architecte Louis Descorges. La partie anglaise aurait été dessiné par un paysagiste... argentin ! Pays d'origine de Madame Tooley.

Les parterres de buis, no way Sir

Voir l'image en grand Crédits : Matthieu Burgard / Ville de Pau Mixed-border« Contrairement au style français, il n'y a pas de symétrie dans le jardin anglais, explique Marc Laporte Fauret, jardinier au service des espaces verts. Ainsi, lorsqu'on pénètre dans la propriété, on découvre la villa derrière une série d'arbres et de bosquets qui parsèment l'espace. « Toute fois, le jardin anglais est très travaillé mais ne cherche pas à dominer la nature. Ce style est né à la fin du XIXème siècle, lors de la Révolution, en opposition aux jardins symétriques symbolisant le pouvoir monarchique et contre l'urbanisme rectiligne industriel. Il est conçu comme un tableau bucolique sans perspectives, une réalité enjolivée en hommage à la campagne anglaise. »

Mixed-borders : so wonderfull !

Bien que le jardin de la villa ait été modifié au gré des années et des fonctions du lieu, on perçoit encore les courbes, les rondeurs, les volumes caractéristiques d'Outre-Manche et sa diversité d'essences : camélias, hydrengeas, rhododendrons, roses, graminées, cèdres, érables, magnolias... « Nous travaillons les volumes par des tailles douces et recomposons les fameuses mixed-borders, plates-bandes composées d'un mélange de vivaces et d'annuelles pour offrir un beau spectacle floral toute l'année ».

> Le parc, propriété de la Ville, sera exceptionnellement accessible au public lors des Journées Européennes du Patrimoine le samedi 20 et le dimanche 21 septembre (visites guidées à 10h, 12h, 15h et 17h avec l'association GTPA – 1h30 sur inscription à l'Office de Tourisme).

 


 

Voir l'image en grand Crédits : Matthieu Burgard / Ville de Pau Rhododendron

 

Les conseils de Marc pour faire un jardin anglais chez vous

  • Conservez les mouvements et les aspérités de votre terrain pour un aspect naturel
  • Vos allées sont courbes et nons balisées

  • Batissez vos bosquets autour de haies structurantes en nombre impair pour chaque espèce. Puis rajoutez vivaces et annuelles pour un fleurissement tout au long de l'année.

  • Il n'y a pas d'essences typiquement anglaises. Il y a cependant des associations de couleurs plus heureuses que d'autres : bleu et orange, jaune et violet, vert et rouge.

  • La taille anglaise se fait en douceur, au niveau des bourgeons extérieurs.

  • Plantez vos rosiers anciens entre novembre et février, hors gelées. La taille se fait mi-février pour les remontants et après la floraison de septembre pour les non-remontants. Enlevez les pétales fânés des rosiers remontants pour favoriser la refloraison.

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites