Crédits : Charly Brien

Retour à la liste des actualités

Greffe royale

Patrimoine | Jeudi 25 septembre 2014

Des spécialistes de la restauration d'ouvrages d'art vont fixer de nouvelles phalanges, perdues au printemps, à la main droite de la statue d'Henri IV, dans le cadre d'un plan de gestion du patrimoine statuaire.

Il y a quelques mois, des vandales ont brisé les doigts de la main droite de la statue du roi de France et de Navarre place Royale. Ce chef d'œuvre du 19ème siècle, est l'un de nos plus beaux emblêmes, photographié de tous les touristes, servant de repère les jours de foule, etc. Autant dire que sans cette statue, la place Royale ne serait pas si... Royale.

Voir l'image en grand Crédits : Archives communautaires Pau-PyrénéesTaillée dans du marbre de Louvie (vallée d'Ossau), cette elle est le fruit d'un minutieux travail du sculpteur Nicolas Raggi (1791-1862). Les bas-reliefs, sont d'un autre artiste, Antoine Etex (1808-1888), auteur de deux des bas-côtés de l'Arc de triomphe.

L'emplacement de la statue a fait l'objet d'une longue hésitation entre la place Royale et la place Gramont. Pour trancher, la municipalité fait installer deux mannequins à taille réelle sur chacune des places ; le choix des Palois se portera donc sur l'emplacement que nous connaissons aujourd'hui.

L'oeuvre y a été installée le 27 octobre 1842 et recouverte d'un voile jusqu'à son inauguration le 27 août 1843 par le duc de Montpensier. Trois jours de liesse présideront à cette inauguration au cours de laquelle sera tiré le premier feu d'artifice de la ville.

La souscription lancée à l'époque par Le Conseil général et la Ville de Pau pour l'érection du monument étant insuffisante, le ministère de l'Intérieur offrit la statue et le quart du transport de Paris à Pau. La statue est donc un dépôt de l'État.

C'est pourquoi tout travail sur la statue doit être signalé au Centre National des Arts Plastiques, chargé de surveiller les œuvres appartenant à l'État. C'est le cas aujourd'hui pour la restauration de la main droite de Nouste Henric, réalisée par l'entreprise SOCRA. Le chantier a commencé le 23 septembre par la scultpture d'une main en plâtre directement sur la statue. Ce modèle servira ensuite à faire un moulage. Notre Bon roi Henri devrait retrouver toute sa splendeur d'antan d'ici le 3 octobre.

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites