Crédits : Soazig de la Moissonnière

Retour à la liste des actualités

Vingt-cinq villages dans la ville

Quartiers | Vendredi 10 octobre 2014

Les nouveaux conseils de quartiers présentés vendredi 10 octobre, par François Bayrou, Maire de Pau et Josy Poueyto 1ère Adjointe en charge de l'action sociale, entendent favoriser les rapports humains en tenant compte de la réalité quotidienne des Palois.

Des quartiers trop grands, sans véritable unité et dans lesquels les habitants ne se reconnaissaient pas, telle est l'analyse des difficultés rencontrées par les premiers conseils de quartiers créés en 2009. Dès lors, ce postulat impose un nouveau maillage de la ville et une organisation au plus près des habitants.

Vingt-cinq secteurs identifiés

« Notre volonté est que chaque quartier ait, dans l'idéal, sa place, son lieu de rencontre, ses petits commerces et à portée, une antenne décentralisée de la Mairie, expose François Bayrou. Parce qu'il est difficile pour certaines personnes de se rendre à l'Hôtel de Ville effectuer des démarches et parce que l'on ne peut se contenter d'utiliser Internet ».

Des rendez-vous, par secteur, sont programmés du 14 octobre au 18 décembre. Il s'agira dans un premier temps de recueillir les attentes et les idées des Palois mais aussi d'identifier les lieux susceptibles d'accueillir les antennes délocalisées des services municipaux.

« Notre objectif est de coller au plus près de la réalité quotidienne des gens. De mesurer également leurs envies, leur degré d'implication dans ces instances. L'intérêt est que chacun puisse y trouver sa place », souligne Josy Poueyto.

Des registres seront ainsi mis à la disposition des habitants qui n'oseraient s'exprimer en public, pour leur permettre malgré tout de se faire entendre.

Un dialogue réel

Puis, le mode de fonctionnement adopté, viendra le temps de proposer des projets pour chaque quartier. « Constituer une unité de travail régulier est primordial, d'autant que nous souhaitons favoriser la transversalité entre les quartiers », poursuit l'élue.

Une démarche qui s'inscrit dans la continuité des permanences quotidiennes des élus, des Forums citoyens hebdomadaires au Pavillon des Arts et des audiences mensuelles pour les agents. Une démarche qui participe à la volonté municipale de donner la parole à tous.

« Il ne s'agit pas de démocratie formelle mais bien d'un dialogue réel. Le monde dans lequel nous vivons est de plus en plus virtuel – Internet, SMS, Twitter – et inhumain, or ce dont les gens ont besoin, surtout lorsqu'ils connaissent des difficultés, c'est de présence réelle, de contact personnel », conclut François Bayrou.

 

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites