Retour à la liste de l'agenda

D'ivoire et de chair

Espaces Pluriels

Évènement passé

La chorégraphe Marlene Monteiro Freitas réunit quatre performeurs pour un bal grotesque qui dialogue avec le mythe de Pygmalion.

Danse
mardi 09 décembre 20h30
Théâtre Saragosse
TARIF B - Durée NC

Bomba Suicida est le nom, provocateur, d’un jeune collectif d’artistes portugais dont Marlene Monteiro Freitas est l’une des figures repérées.
Née au Cap-Vert où elle cofonde la troupe Compass, Marlene Monteiro Freitas enchaîne des études de danse à Bruxelles et à Lisbonne. De ses créations, telles Guintche (25 mars 2014 au Théâtre Saragosse) ou Paraíso, l’intensité est le dénominateur commun. Pour sa dernière pièce, elle réunit quatre performeurs pour un bal grotesque qui dialogue avec le mythe de Pygmalion.

Entre l’animé et l’inanimé, les vivants et les morts, la chorégraphe joue de l’hybridité, rappelant comme le savait déjà Orphée, bravant les Enfers pour retrouver son Eurydice, que la transgression est affaire de désir et d’amour. Ce bal singulier, peuplé de pantins mécaniques ou de statues de pierre s’anime au son improbable des cymbales. Trois musiciens mènent la danse. Tour à tour soldats de plomb, hommes-horloge, hommes-oiseaux, les musiciens participent à cette fête étrange en clair-obscur qui se transforme en suivant les variations de la musique — jazz, classique ou pur bruitage. Les corps-statues imaginés par Marlene Monteiro Freitas sont délicats, emplis d’une force émotionnelle qui défie toute pétrification.

Coordonnées

Espaces Pluriels

17 Avenue Saragosse
64000 Pau
Plus de details sur le lieu

Retour à la liste de l'agenda

Partage

 | 

Partage

 | 

Nos autres sites