Crédits : Sandrine Expilly

Retour à la liste de l'agenda

Sandrine Piau et l'OPPB

OPPB

Évènement passé

Sandrine Piau, sacrée Artiste lyrique de l’année par les Victoires de la musique classique 2009, est invitée par l'OPPB et Fayçal Karoui pour trois concerts exceptionnels les 5, 6 et 7 mars au Palais Beaumont.

WOLFGANG AMADEUS MOZART
 
Les Noces de Figaro  

  • Ouverture
  • Récitatif Susanna “Giunse al fin il moment”
  • Air Susanna “Deh vieni non tardar”

Lucio Silla

  • Ouverture
  • Scène 5 Giuna
  • Air “Sposo ma vita”
  • Air “Frai pensier piu Funesti”

Don Giovanni

  • Ouverture
  • Air de Donna Anna “Non mi dir”

Entracte
Symphonie n°40 KV 550, en sol mineur

  • Molto allegro
  • Andante
  • Menuetto et Trio. Allegretto
  • Allegro assai

Mitridade

  • Ouverture
  • Scène 8 récitatif et air
  • “Grazie ai numi parti”
  • “Nel grave tormento”

Sandrine Piau, soprano
Fayçal Karoui, direction

Télécharger le programme de salle

Sandrine Piau, récital vocal, Classique - Soprano

Révélée au public par la musique baroque aux côtés de William Christie, Philippe Herreweghe, Christophe Rousset, Emmanuelle Haïm, Sigiswald Kuijken, Gustav Leonhardt, René Jacobs et Nikolaus Harnoncour,

Sandrine Piau affiche aujourd’hui un large répertoire reflété par une abondante discographie et confirme sa place d’exception parmi la nouvelle génération de chanteurs français. Sur la scène lyrique, elle alterne rôles baroques, classiques et romantiques dans L’incoronazione di Poppea (Monteverdi), Serse, Tamerlano, Arianna, Giulio Cesare (Haendel), Die Zauberflöte, Die Entführung aus dem Serail, Mitridate, La clemenza di Tito, Don Giovanni (Mozart), Der Freischütz (Weber), Béatrice et Benedict (Berlioz), Falstaff (Verdi), Werther (Massenet), A Midsummer Night’s Dream (Britten), La Grande-Duchesse de Gérolstein (Offenbach), L’Amour des trois oranges (Prokofiev), Pelléas et Mélisande (Debussy).

Au concert, elle se produit dans L’Enfant et les sortilèges (Myung-Whun Chung), La Création (Daniel Harding), Jeanne d’Arc au bûcher (Kurt Masur/Philharmonie de Berlin), Le Songe d’une nuit d’été (Philippe Herreweghe, CD), Elias de Mendelssohn (Michel Corboz / Teatro Colón), la Messe en ut (Ivor Bolton / Festival de Salzbourg), Le Martyre de saint Sébastien de Debussy (Eliahu Inbal / Berlin). À noter ses débuts new-yorkais au Lincoln Center avec le Freiburger Barockorchester. En récital, elle a pour partenaires les pianistes Corine Durous, Alexandre Tharaud, Christian Ivaldi, Georges Pludermacher, Myung-Whun Chung et Jos van Immerseel, avec lequel elle enregistre des mélodies de Debussy (Prix Ravel aux Orphées). Après un rêve fait suite à Évocation et témoigne de sa relation privilégiée avec Susan Manoff, avec laquelle elle se produit régulièrement (Carnegie Hall, Wigmore Hall…).

Sa discographie en récital pour Naïve comprend également des airs d’opéras de Mozart avec le Freiburger Barockorchester (Prix Charles Cros), un disque Opera seria de Haendel avec Christophe Rousset et Les Talens Lyriques (Stanley Sadie Handel Recording Prize 2005), des duos de Haendel avec Sara Mingardo et Rinaldo Alessandrini (Disque du mois de Gramophone), Vivaldi/In furore, Laudate pueri et Haendel/Between Heaven and Earth avec l’Accademia Bizantina (Midem Classical Award).

Sandrine Piau a été faite Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres en 2006. Elle a été sacrée Artiste lyrique de l’année par les Victoires de la musique classique 2009.

Coordonnées

Palais Beaumont Centre de Congrès

Parc Beaumont
64000 Pau
Plus de details sur le lieu

Retour à la liste de l'agenda

Partage

 | 

Partage

 | 

Nos autres sites