Retour à la liste des actualités

« Agir pour la protection des plus fragiles »

Mairie | Vendredi 27 mars 2015

En rappelant les missions d'un maire concernant l'ordre public, François Bayrou « assume l'impératif de sécurité dans la ville ». Vidéoprotection renforcée, redéploiement des ASVP sur l'ensemble de la voie publique de la ville, l'objectif de la municipalité est d'améliorer la sûreté de tous les Palois.

Aujourd'hui 33 caméras sont installées dans l'espace public. Vingt contrôlent l'accès du centre piéton, les 13 autres sont situées à divers endroits de la ville : Hédas, Halles, Consulat d'Espagne, rue des Cordeliers...

Un programme de vidéoprotection renforcé

Une étude, réalisée par un spécialiste de la vidéoprotection d'Orléans, a recensé sur l'ensemble de la ville 34 points qu'il est nécessaire de surveiller.

Ainsi, 14 sites sont en projet d'installation et demanderaient l'implantation de vingt nouvelles caméras. « J'assume et je défends cette politique. C'est agir pour la protection des personnes les plus fragiles, les enfants et les personnes âgées. C'est indispensable dans une ville qui a connu des drames au cours des dernières années », insiste François Bayrou.

La municipalité a d'ailleurs déjà été saisi par les services de police et de justice dans 21 affaires. Trois ont été élucidées dont l'agression d'une personne très âgée.

« Il n'y a rien d'intrusif et cela ne nuit pas à la liberté de qui n'a rien à se reprocher. Un constat : les incivilités liées à des regroupements ont baissé », poursuit François Bayrou. D'ici deux ans, un centre de supervision sera installé au Complexe de la République pour un montant d'environ 1 million d'euros.

Des ASVP redéployés sur l'espace public

27 écoles sont à surveiller et ce, 4 fois par jour. Or aujourd'hui seules 80% le sont, le nombre d'ASVP (Agents de la Sécurité de la Voie Publique) n'étant pas suffisant pour couvrir l'ensemble des besoins. L'objectif de la municipalité est d'assurer la surveillance de la totalité des écoles. « Nous voulons être à la fois efficaces aux abords des groupes scolaires et sur l'ensemble de la voie publique », explique le Maire.

En réaffectant les ASVP à la surveillance de la voie publique, ce qui est l'une de leurs premières missions, le temps de présence effective sur le terrain sera doublée pour assurer des rondes, veiller à la propreté...

Pour la sécurité des enfants, la municipalité fera appel à des personnes habitant à proximité. Celles-ci seront formées à la sécurité routière notamment pour garantir la bonne exécution de leur tâche. Elles seront également identifiées grâce à des vêtements spéciaux.

« Grenoble, La Rochelle, Dunkerque, Tours, Orléans, Rouen et plus près de nous Bayonne et Billère ont déjà fait ce choix. Il s'agit de bon sens. Cela permet également un complément de ressources pour des étudiants, des retraités ou des personnes en recherche d'emploi. Nous avons déjà reçu l'appel d'habitants intéressés ».

Un programme de sécurité physique sera également prévu aux abords des écoles. Il comprendra du panneautage et des aménagements adaptés.

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites