Crédits : Ville de Pau

Retour à la liste des actualités

Bientôt une nouvelle usine d'eau potable

Environnement | Mardi 5 mai 2015

Le Maire de Pau, François Bayrou s’est rendu à Guindalos le lundi 4 mai, accompagné de Pascal Boniface, adjoint en charge de l’environnement et de Michel Bernos, Maire de Jurançon, et de Monique Sémavoine, Maire de Mazères-Lezons pour la pose de la première pierre de la nouvelle usine de production d’eau potable.

Le Maire de Pau, François Bayrou s’est rendu à Guindalos, accompagné de Pascal Boniface, adjoint en charge de l’environnement et de Michel Bernos, Maire de Jurançon, et de Monique Sémavoine, Maire de Mazères-Lezons pour la pose de la première pierre de la nouvelle usine de production d’eau potable. Si le captage de l’eau à lieu à l’Œil du Néez, sur la commune de Rébénacq, le traitement est réalisé par l’intermédiaire de deux installations construites en 1910 et 1973, qui alimentent respectivement le centre-ville et le nord de Pau.

Le vieillissement important des installations, la volonté d’améliorer la qualité écologique et de diminuer la consommation énergétique du traitement ont rendu nécessaire cette opération de reconstruction. Les études préliminaires ont démontré la pertinence de l’établissement d’une usine entièrement nouvelle, qui comprend par ailleurs un espace pédagogique pour sensibiliser le public à la ressource en eau. Le traitement de l'eau continuera à se faire par coagulation/floculation, puis filtration sur sable, avant une désinfection par ultraviolets et chlore gazeux.

Le nouveau bâtiment se caractérise par une forte volonté esthétique et d’intégration à l’environnement. Son coût s’élève à 10 millions d’euros H.T, auquel s’ajoute 5 millions pour le renforcement du réseau. Outre une subvention de l’agence Adour Garonne, un soutien a également été demandé à l’Europe et au titre du contrat de plan Etat-Région.

Dans son discours, François Bayrou a exprimé sa satisfaction, en période de crise à ce que la collectivité apporte de l’activité pour le monde des travaux publics. Il salue également la rapidité des travaux avec un permis accordé en janvier 2015 et un bâtiment mis en service à la fin de l’année.

Cette reconstruction indispensable, 42 après la création de la dernière usine, est également l’occasion, pour le Maire, de conclure par un hommage aux générations précédentes : « l’action publique est une chaine, et je souhaite que les générations qui viennent ait à se féliciter du travail qui a été fait comme nous nous félicitons du travail accompli dans le passé ».

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites