Crédits : C. Cousin

Retour à la liste des actualités

La Dame au puits enlevée?

Patrimoine | Vendredi 29 mai 2015

Non la Dame au Puits n'a pas été kidnappée, elle a juste été enlevée pour rénovation mercredi 27 mai !

Voir l'image en grand Crédits : C. CousinLa ville de Pau restaure la fontaine de la Dame Blanche, sculptée par l'artiste Ernest Gabard (1879-1957) et installée au croisement des rues Henri-Faisans et Castetnau. La statue a quitté son puits pour l'atelier de restauration corrézien de Daniel Esmoingt. Une copie en marbre reconstitué sera installée durant l'automne 2015 dans son écrin rénové (parterres, puits et ferronneries). L'original, nettoyé et restauré, sera placé en réserve en attendant un nouveau mode de présentation au public.

A propos de la "Dame au puits"

La création de « la femme à la fontaine » a été permise grâce à un leg de 60 000 francs de Charles Latapie en 1911 pour remercier le conseil municipal d'avoir baptisé une rue en l'honneur de son père, Jean Latapie. Ce dernier était un architecte urbaniste réputé à qui l'on devait, entre autres, les anciennes Halles de la place Clemenceau et une partie de la place Gramont.

C'est l'artiste palois Ernest Gabard qui fût choisi pour réaliser deux oeuvres : « la femme au puits » et « la fontaine aux enfants », aujourd'hui mis à l'abri des vandales et qui pourrait également bénéficier d'une restauration prochaine.

Depuis son inauguration en 1913, « la dame blanche » a subi maintes sévices. L'irresistible envie des badeaux de toucher l'icône, ont conduit à l'installation d'un premier enclos dessiné par l'artiste lui-même. Plus tard dans les années 2000, quand les coups se font plus violents au point de faire tomber les bras de la belle plusieurs fois, une imposante cage est installée.

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites