Retour à la liste de l'agenda

Rencontre littéraire

Culture

Évènement passé

Pierre Daum, "Le dernier tabou, Les “harkis” restés en Algérie après l’indépendance", Éditions Actes Sud, mercredi 23 septembre, à 18h, au Parvis.

On pense en général que les harkis, ces Algériens intégrés à l’armée française pendant la guerre d’Algérie, ont soit réussi à s’enfuir en France, soit été massacrés au moment de l’indépendance. Cette idée est fausse. En réalité, la plupart d’entre eux vivent en Algérie depuis un demi-siècle. Une vérité difficilement acceptable des deux côtés de la Méditerranée. L’auteur a réussi à recueillir le témoignage d’une soixantaine d’anciens harkis qui n’avaient jusqu’alors jamais raconté leur passé. Confrontant ces récits à différents documents d’archives, ainsi qu’à quelques témoignages d’anciens moudjahidin qui n’avaient jamais parlé du sort réservé aux harkis, il dévoile une réalité complètement différente de celle racontée jusqu’à présent.

Journaliste, ancien correspondant de Libération, Pierre Daum est l’auteur d’"Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France" et de "Ni valise ni cercueil, les Pieds-noirs restés en Algérie après l’indépendance". Il effectue régulièrement de grands reportages pour "Le Monde diplomatique".

Coordonnées

Librairie du Parvis Avenue Louis Sallenave 64000 PAU

Retour à la liste de l'agenda

Partage

 | 

Partage

 | 

Nos autres sites