Retour à la liste des actualités

La première réaction est d'effroi

Mairie | Mardi 26 juillet 2016

François Bayrou, Maire de Pau, réagissait cet après-midi sur les ondes de France Bleu Béarn à l'attaque terroriste perpétrée à Saint-Etienne-du-Rouvray.

"La première réaction est d'effroi. Effroi, c'est-à-dire à la fois un sentiment d'horreur, et cet effroi-là est aussi un sentiment d'affection partagé pour l'ensemble de ceux pour qui les églises, la messe et un prêtre, c'est une chose importante et qui pousse plutôt à la générosité et à l'amour que ça ne pousse bien sûr à la détestation et à la haine. Le deuxième sentiment est que les déclarations purement verbales ne suffisent plus. Il faut maintenant qu'on passe aussi à des actes. Il faut mettre en place une direction pour l'ensemble du pays de l'anti-terrorisme en France et la rattacher directement au Président de la République. Il faut unifier les services de renseignements. Nos procédures, notre manière de faire ne peut plus aller et il faut donc changer profondément notre organisation pour lutter contre ces horreurs."

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites