Crédits : F. Fourcade / Ville de Pau

Retour à la liste des actualités

La SNCF et Pau : visite de Guillaume Pépy pour 3 sujets majeurs

Déplacements | Vendredi 14 octobre 2016

Guillaume Pépy, Président du Directoire de la SNCF, était reçu par François Bayrou aujourd’hui pour trois sujets majeurs : le rachat des bâtiments de la Sernam, l’accessibilité handicapés de la Gare, et les futures dessertes Pau-Paris.

Voir l'image en grandPremier objectif de cette visite, la signature ce jour du protocole d’intention de rachat des bâtiments de la Sernam par la Ville. Pour mémoire, la Ville avait dénoncé en 2015 la convention par laquelle elle louait ces locaux 200 000 € par an pour y entreposer les rails du Grand Prix (aujourd’hui stockés aux Messagers, av. Gaston Phoebus). Le rachat prévoit l’aquisition par la Ville de 4000 m2 de bâti et de 7000 m2 de terrain pour un montant de 840 000 €HT. D'une surface de 4000m², avec une grande hauteur sous plafond et une voute majestueuse, la Halle SERNAM constitue une véritable potentiel qu'il convient de révéler. La reconversion de ce patrimoine industriel offre la possibilité de développer un projet d'un genre nouveau pour la Ville de Pau et la Communauté d'Agglomération, mixant activités économiques, festives, culturelles, sportives et de loisirs, dans un soucis de complémentarité avec l'offre existante dans le centre-ville et le reste du territoire. L'enjeu pour l'agglomération est ici d'envisager un futur audacieux, novateur, vecteur d'une attractivité renouvelée, destinée à un public varié.Aujourd'hui en phase de préfiguration, le projet SERNAM pourrait permettre d'accueillir des espaces à vocations diverses, avec notamment un skatepark in-door qui se poursuivrait à l'extérieur de la Halle.Au plan architectural et du fait de sa visibilité depuis le Boulevard des Pyrénées, le bâtiment doit devenir un signal urbain fort et attractif pour l'agglomération et au-delà.

Voir l'image en grandDeuxième objectif, l’ accessibilité de la gare pour les personnes à mobilité réduite et les poussettes. C’est un engagement de François Bayrou au vu de l’actuelle situation. Une solution va être étudiée dans les prochaines semaines avec Patrick Jeantet, P.-D.G. de SNCF Réseaux : elle consiste en l’installation d’ascenseurs qui permettront de relier les voyageurs aux différentes voies.

Troisième objectif, la liaison Pau-Paris dans le cadre de la nouvelle liaison TGV Paris-Bordeaux. Pau bénéficiera à partir de l’été 2017 de 4 liaisons directes Pau- Paris en TGV plus 4 liaisons en correspondance avec Bordeaux. Les liaisons directes permettront de gagner en temps de transports (de 1h à 1h15). Guillaume Pépy cite notamment pour exemple le premier train du matin qui partira à 6h et arrivera à Paris à 10h08. Les tarifs sont en cours d’étude et seront annoncés en janvier.

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites