Crédits : l'Atelier d'Hervé

Retour à la liste des actualités

Hommage à Norman Prince

Patrimoine | Mardi 18 octobre 2016

A l'occasion de cérémonies organisées, samedi 15 octobre, dans le cadre du centenaire de la mort de Norman Prince, Américain qui a grandi à Pau, la Ville et l’État ont rendu également hommage aux États-Unis pour leur engagement lors de la première guerre mondiale.

Voir l'image en grand Crédits : l'Atelier d'Hervé Le monument du 18ème RI place de Verdun Norman Prince est né en 1887 à Boston dont son grand père, Frederick Octavius Prince, fut maire de 1876 à 1881. Le père de Norman, Frederick Henry Prince, quitte l'université d'Harvard en deuxième année de droit, pour se lancer dans les affaires. En quelques années, il devient propriétaire de plusieurs lignes de chemin de fer, et des abattoirs de Chicago qui employaient plus de 2500 personnes. Dès 1905, la famille Prince prend ses habitudes hivernales à Pau où Frederick Henry devient maître d'équipage de chasse au renard du Pau-Hunt. Il est également président du cercle Anglais et capitaine des jeux du golf de Billère. Norman Prince grandit à Pau et en 1909, il est l'un des spectateurs les plus assidus au Pont-Long où il voit les frères Wright et Louis Blériot écrire dans le ciel palois l'une des plus belles pages de notre histoire. Étudiant à Harvard, il passe son brevet de pilotage à l'école Wright, sous un nom d'emprunt pour ne pas irriter son père qui s'y opposait. En 1914, Norman Prince, alors jeune avocat, découvre " l'appel à la Jeunesse du monde ", un texte de Blaise Cendrars incitant les jeunes du monde entier à rejoindre le front et combattre l'Allemagne. Norman réunit autour de lui quelques amis, anciens élèves d'Harvard, amoureux de la France et passionnés d'aviation.

Décédé à l'âge de 29 ans

Affecté dans un premier temps à l'escadrille VB 103 puis 113, il est l'un des instigateurs de l'escadrille La Fayette. Durant la guerre, Norman Prince combattit 122 fois avant d'être grièvement blessé le 12 octobre 1916 dans les Vosges. Il décéda des suites de ses blessures le 15 octobre à l'âge de 29 ans. Au-delà de l'hommage rendu au monument aux morts boulevard des Pyrénées, en passant par le kiosque Rauski place Royale et de l'inauguration du monument du 18ème RI place de Verdun, le moment fort de la journée de samedi s'est déroulé villa Sainte-Hélène. Dans l'entrée de la résidence préfectorale, Eric Morvan, préfet, et François Bayrou, Maire de Pau, ont dévoilé le tableau restauré représentant Norman Prince en tenue militaire devant son avion de combat. Un tableau datant de 1917 peint par Raymond Desvarreux. A noter que la Villa Sainte-Hélène, ancienne propriété de la famille Prince, a été léguée en 1952 au département avant de devenir en 1957 la résidence du préfet.

 

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites