Crédits : Soazig de la Moissonnière

Retour à la liste des actualités

L'édito de M. Philippe Lapousterle

Édition 2016 - LE PROGRÈS | Dimanche 6 novembre 2016

Mais où sont donc les temps, pourtant proches, dans lesquels le Progrès majuscule régnait en majesté, on pourrait même dire en Sainteté sur l’humanité entière ?

Le Progrès était alors inattaquable, intouchable et même infaillible. Quiconque émettait la moindre réserve, en interrogeait la pertinence, disparaissait dans l’instant du cercle des influents.

Le Progrès a depuis perdu sa majuscule, laissant place à des progrès éparpillés et plus humbles, pouvant être soumis à questions et interrogations.

C’est alors que chacun des progrès a révélé un coût, une difficulté, la naissance parallèle d’un problème inattendu, et de nombreux débats ont traversé les consciences.

Les avancées qualifiées de progrès sont-elles de véritables avancées et au profit de qui ? Quels en sont les prix ? Mesure-t-on tous les dangers en regard des avantages ? Faut-il introduire des limites ? Voire interdire certains «progrès» possibles ?

Autant d’interrogations qui assaillent les progrès présents et à venir.

Seront avec nous à Pau celles et ceux qui, en leur domaine, connaissent le mieux ces progrès, leurs limites, mais aussi les espérances qu’ils peuvent lever.
Ce seront des journées durant lesquelles nous pourrons apercevoir le monde de demain, celui qui nous attend comme celui que nous allons faire. Avec des intervenants en totale liberté, libres de leurs pensées et de leurs paroles.

Rendez-vous les 18, 19 et 20 novembre prochains pour ces Rencontres prometteuses. Rendez-vous avec notre passé, notre présent et nos avenirs possibles.

Philippe Lapousterle
Commissaire général 

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites