Retour à la liste de l'agenda

Monsieur Malaussène au Théâtre

Culture

Évènement passé

Les aventures du célèbre anti-héros de Daniel Pennac, Benjamin Malaussène.

Voir l'image en grand"Faut-il faire des enfants dans le monde où nous sommes ?" Question que nous pose Daniel Pennac à travers son héros Benjamin Malaussène. Ce monologue nous fait partager ses interrogations sur la paternité et d'une manière générale sur notre monde actuel. La pièce a été jouée 3 étés en Avignon. Elle y a rencontré un succès croissant depuis 2011 (Attila Théâtre). "L’acteur unique de ce spectacle est génial, Régis Florès n’incarne pas Monsieur Malaussène, il EST Monsieur Malaussène. Ce sont comme ses propres questionnements, ses propres angoisses qu’il arrive à communiquer au spectateur tellement il le vit intensément... Pour prévenir celui qui va bientôt être parachuté sur notre planète, il aborde tous les thèmes humains : l’amour, la sexualité, la naissance, la mort, la guerre... Ce dialogue/monologue intensément partagé par le public proche du plateau, alterne sans discontinuer angoisse, attendrissement, humour et rire. Deux chaises et un ballon pour unique décor, tout est parfait, c’est un spectacle à ne pas manquer surtout si l’on se sent déjà de la famille pour avoir dévoré les Pennac..." Anne Cholet - AVI City Local News - "L'avis du festivalier" "Le comédien, Régis Florès, seul en scène, à la gestuelle précise, incarne avec grande justesse le personnage de Monsieur Malaussène, tout en contradiction, tout en nuance, nous faisant passer par toutes les émotions et partageant avec nous en toute simplicité ses joies et angoisses, interrogations et inquiétudes, moqueries bonhommes et illusions, chagrins et colères. Avec humour et légèreté, notamment lorsqu’il imite la directrice de la maison d’édition qui lui donne un congé maternité de 9 mois, son oncle à la veille de sa mort ou son frère Jeremy. Le comédien dont la diction est exemplaire à plus d’un titre s’amuse à incarner les autres personnages de son récit, les croquant avec sobriété et naturel. La mise en scène -ou plutôt mise en espace- repose sur un décor minimaliste – un ballon suspendu aux couleurs bleutés et deux chaises aux usages multiples– se fait plus présente au fur et à mesure que le récit de la grossesse se fait plus poignant, plus vif, avec un clin d’oeil à Forrest Gump, conférant au solo rythme et souffle, éradiquant tout temps mort. Un petit moment de plaisir qu’il serait dommage de dédaigner. Un comédien touchant pour un spectacle émouvant par bien des égards et profondément drôle." DVDM - La Revue Marseillaise du Théâtre.

vendredi 11 et samedi 12 octobre à 21h

 

Coordonnées

19, rue Bourbaki 64000 PAU

Retour à la liste de l'agenda

Partage

 | 

Partage

 | 

Nos autres sites