Retour à la liste des actualités

La pente est peinte !

Culture | Mardi 21 février 2017

Le Tour de France est chez lui à Pau où, de René Vietto à Bernard Hinault, 58 champions se sont imposés. La Ville de Pau leur rendra hommage, cet été, avec l’intervention « La Pente est peinte » imaginée par l’écrivain Christian Laborde.

« Il s’agit d’écrire sur le goudron de Pau, de tatouer sur la peau de Pau, le nom de tous ces champions, d’user du  rouleau et de la peinture blanche comme dans les lacets d’Aubisque…. « La pente est peinte », c’est une avenue de Pau transformée en portion d’Aubisque », commente l’écrivain.

Le goudron choisi, c’est celui de l’avenue Napoléon Bonaparte, longue de 515 mètres.  La Ville de Pau a fait appel à l’Ecole Supérieure d’Art des Pyrénées : à ses étudiants de peindre la pente ! Ils disposent de 3811 mètres carrés pour nommer et célébrer les 58 vainqueurs de l’étape paloise en donnant libre cours à leur imagination.

« Neuf étudiants de 2e et 3e année design graphique vont mener à bien le projet dans le cadre du cours Lettrages & Pictogrammes… Il respecteront  la dimension « brutaliste »  des graffitis d’Aubisque , l’écriture sauvage sur route qui jalonnent les cols, et retraceront une histoire de la ville et de son lien particulier avec la Grande Boucle…Et l’intervention sera lisible à la fois le long de l’avenue elle-même et depuis le boulevard des Pyrénées», précise Perrine Saint-Martin, designer graphique, dessinatrice de caractères, professeur au sein du département Design Graphique Multimédia de l’ESAP, chargée de superviser l’intervention.

Les neufs étudiants participants sont :

  • Odessa Bergeron
  • Clément Escoffier
  • Léo Gaullier
  • Claire Lhermitte
  •  Thibault Maïo
  • Jeanne Hervé Maley
  • Clément Marin
  • Alexia Peboscq
  • Anna-Isis Renault

A eux d’œuvrer ! « Le maillot est jaune, et la carte, blanche », lance l’écrivain.

Retour à la liste des actualités

Partage

 | 

Nos autres sites