Retour à la liste de l'agenda

Icare - La Ligne de Désir

Culture

Évènement passé

Icare - La Ligne de Désir - Théâtre / danse contemporaine

Pour se perdre malgré tout. Dédale père d'Icare. Car d'abord il faut bien élaborer son lieu de perdition. Ne se connaît-on pas par sa propre perte ? Une enveloppe bien résistante pour nous contenir et en premier lieu notre propre placenta. Et quand ce qui nous contient rompt, il nous vient l'urgence de nommer ce qui nous limitera. Et nous voici dans le labyrinthe du réel, cernés, mais souvent si mal, par l'approximation des mots et des catégories. Ce qu'il nous faudrait c'est une description excessive et à ce point définitive de toute chose, pour que le réel nous contraigne à, profitant d'un micro-interstice dans l'agencement, le fuir à la verticale. Pour se connaître dans l'oubli de soi. Icare fils de Dédale. Un vol ascensionnel, direct et sans retour ni parachute. Pas la rêverie, pas la poésie, pas la folie non plus. Un effort d'extraction de soi-même de la matrice. Une éclaircie d'irréalité. Un risque. Que ne faut-il pas engager de nous-même pour que notre conscience se manifeste à elle-même ? Pour l'instant nous tâtonnons. Richard Cayre et la compagnie La Ligne de Désir Il développe au sein de la Compagnie La Ligne de Désir un théâtre d’images qui dépasse le cadre esthétique baroque et réveille en nous un lieu où les mots n’ont aucune prise. Richard Cayre est un archéologue du corps et des mouvements de l’âme ; sa question centrale est « qu’est l’homme au-delà de ses métamorphoses ? ». Les fragments de réponse qu’il tente d’apporter se partagent entre l’angoisse de l’absurde et sa résolution par le rire. DISTRIBUTION Chorégraphie - Scénographie : Richard Cayre / Interprétation : Jean David / Création lumière - Vidéo : Guillaume Pons / Espace sonore : Stéphane Léchit

Coordonnées

Maison de l'Etudiant UPPA Avenue du Doyen Poplawski 64000 Pau

Retour à la liste de l'agenda

Partage

 | 

Partage

 | 

Nos autres sites