05 février 2021
  • Partager

Campagne de dépistage du col de l’utérus : 600 000 femmes concernées en Nouvelle Aquitaine

A l’occasion de la 15ème semaine européenne de la prévention du cancer du col de l’utérus, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers Nouvelle-Aquitaine lance sa première campagne de dépistage à destination des femmes de 25 à 65 ans.

En France, le cancer de l'utérus touche chaque année 3000 femmes et cause 1100 décès. Alors que 40% des femmes concernées ne se font pas dépister, les spécialistes estiment que 90% de ces cancers pourraient être évités si les dépistages étaient correctement effectués.

Le Centre régional de coordination des dépistages des cancers Nouvelle Aquitaine se mobilise et lance ainsi, pour la première fois, une grande campagne de dépistage à destination des femmes de 25 à 65 ans. 

En Nouvelle Aquitaine, quelque 600.000 femmes vont donc recevoir une invitation par courrier pour aller se faire dépister chez un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme. Une relance sera envoyée au bout d’un an, si le dépistage n’a pas été réalisé.

Le cancer du col de l'utérus, c’est 6500 nouveaux cas par an et la 2ème cause de décès par cancer chez la femme de moins de 45 ans. Dans le même temps, c’est l’un des rares cancers « évitables ». Il est quasiment exclusivement consécutif à une infection par papillomavirus.

L’importance de la vaccination pour les filles et les garçons

La campagne insiste aussi sur la vaccination contre ce papillomavirus. Un virus qui se transmet par contacts sexuels. Une vaccination est nécessaire chez les adolescents, filles comme garçons. A ce jour, seules 25% des jeunes filles sont vaccinées à 16 ans.

Les dépistages doivent se poursuivre malgré la crise sanitaire

L'objectif de cette campagne est de réduire le nombre de décès de 30% d'ici 10 ans et d'atteindre 80% de taux de couverture. Le dépistage permet chaque année de dépister 200.000 prélèvements anormaux et 32 000 lésions précancéreuses

Dépister, c’est savoir pour agir et soigner. Contact : 26 bis avenue des Lilas à Pau - 05 59 90 38 90.