20 mai 2020
  • Partager

Confin'Groove, la vidéo qui impulse un tempo entraînant

Le projet vidéo à distance « Confin’Groove » est née d’une envie de réunir, pendant la période du confinement, des élèves et anciens élèves de la classe de percussions du conservatoire de Pau Béarn Pyrénées.

Nom
Confin'Groove, un projet de percussions à distance

Adresse
Conservatoire Pau-Béarn-Pyrénées, Rue des Réparatrices, Pau, France

Téléphone
05 59 98 40 47

Le mot du professeur

Aurélien Hadyniak, professeur de percussions au conservatoire Pau-Béarn-Pyrénées et Directeur Artistique du Festival «Peaux à Pau» présente ce projet :

"Pédagogiquement, il a été très bénéfique pour mes élèves. Tous les niveaux du cursus étaient représentés. Maylis et Nasserllah sont dans la classe passerelle Elcamino / conservatoire. Mathis est en troisième année de premier cycle. Armel et Adrien sont en fin de deuxième cycle, Pierre est en première année de CEM, le Certificat d'Etudes Musicales et Lauren en deuxième année de DEM, le Diplôme d'Etudes Musicales. 

N’ayant pas forcement d’instruments chez eux, ils ont dû être très inventif et partir à la recherche de sonorités. Il n’est jamais évident de s’enregistrer et de se filmer. L’enregistrement est un outil que nous utilisons beaucoup dans le travail en musique, c’est un vrai travail en miroir et un outil qui fait progresser et qui développe l’auto critique. Je remercie les parents qui ont aidé à la réalisation de ces vidéos."

Parcours d'anciens élèves de percussions du conservatoire de Pau

Après avoir suivi le cursus du conservatoire jusqu’au diplôme du Certificat d’Etudes Musicales ou Diplôme d’Etudes Musicales, ils ont ensuite emprunté des parcours différents. Certains ont poursuivi des études musicales en licence-master dans des grandes écoles, comme Tom Goemare et Heloise Barsotti à la MusikHochschule de Stuttgart et Léa Koster au CNSM de Lyon.

D'autres ont fait des choix d'études différents mais sont restés très actifs dans le domaine de la musique. Jules Michaud, en parallèle de ses études d’ingénieur, anime avec sa sœur la chaîne "Les michos" où ils expérimentent différents concepts en musique et vidéo.

Clément Joseph Alexandre poursuit des études d’ébénisterie et enseigne la percussion dans plusieurs écoles du Béarn. Romain Galodé et Nils Thibeau Sutre sont quand à eux, réciproquement, à l’école d’ingénieur l’ESIREM et à l’École Normale Supérieure.

La classe de percussion du conservatoire c'est quoi ?

Aurélien Hadyniak répond à cette question. Il est professeur de percussions au conservatoire Pau-Béarn-Pyrénées et Directeur Artistique du Festival «Peaux à Pau».

"C’est une sorte de caverne remplie d’instruments d’origines différentes et des milliers de sons à aller découvrir et à inventer. La percussion a traversé l’histoire, le monde et les répertoires. Son côté instinctif permet à chacun d’y trouver sa place et ce à tout âge. Il n’est jamais trop tard pour commencer. Attention, cela peut devenir très addictif."

"Une classe de percussions est aussi un lieu de rencontre et de partage, une vraie famille. Les élèves et les professeurs partagent ce lieu de vie dans le travail et dans la bonne humeur et rendent cet endroit d’une grande convivialité. Elle est aussi une classe carrefour du conservatoire. En effet, par son immense répertoire, la percussion représente un vrai outil et un partenaire privilégié pour des projets multidisciplinaires."

"La classe de percussion du conservatoire de Pau Béarn Pyrénées est composée d’élèves allant de 7 à 28 ans ayant chacun leur propre histoire avec la percussion. Ce lien fort avec la percussion a pu se faire à travers, par exemple, un batteur vu à la télévision ; ou par les tambours de l’harmonie du village durant le défilé du 14 juillet ; ou encore, le son éclatant des cymbales frappées vues à un concert de l’OPPB. En tant qu’enseignant, nous sommes les garants de ces inspirations et des projets personnels des élèves."

"Les projets personnels sont extrêmement divers : certains souhaitent devenir professionnels, d’autres poursuivent une pratique amateur. La plupart jouent déjà dans un groupe : rock, jazz, ou dans un orchestre, ou font du théâtre musical, de la musique contemporaine… Notre travail est de rendre l’élève curieux et acteur de son parcours, de construire sa personnalité artistique et de lui donner les moyens nécessaires à la réalisation de son projet."

La 3e édition du  Festival « Peaux à Pau » porté par l’association « Roulements Habiles » en partenariat avec le Conservatoire, initialement prévue au mois de juin 2020, est reporté à l'année prochaine. Rendez-vous en juin 2021.