20 juillet 2019
  • Partager

Emmanuel Macron va dévoiler le totem du Centenaire du Maillot Jaune

Le Président de la République est à Pau ce vendredi 19 juillet. Il vient célébrer le centenaire du Maillot Jaune et découvrir l'application de réalité virtuelle développée autour des totems du Tour des Géants.

Vendredi 19 juillet 2019, Pau sera plus que jamais la capitale du Tour avec la célébration des 100 du Maillot Jaune au Tour des Géants, stade Philippe Tissié.

Porté pour la première fois par Eugène Christophe le 19 juillet 1919 à Grenoble, le Maillot Jaune du Tour de France, objet de tant de convoitises, sera à l’honneur lors de deux moments marquants.

Entre 13h et 14h, à la fin des l'épreuve féminine la Course by le Tour et avant le départ du premier coureur du contre-la-montre, François Bayrou accueillera Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain, quintuples vainqueurs du Tour de France. Ils seront accompagnés par Christian Prudhomme, le patron du Tour.

Eddy Merckx inaugurera alors le totem 1969, année de sa première victoire au Tour de France. Christian Laborde lira le texte associé à ce totem.

De nombreux autres vainqueurs du Tour ou porteurs du Maillot Jaune seront également présents à cette célébration : Bernard Thévenet, Joop Zoetemelk, Greg Lemond, André Darrigade, Laurent Jalabert, Thomas Voeckler, Cédric Vasseur, Pascal Lino, notamment.

A 18h45, le totem du Centenaire du Maillot Jaune sera inauguré par le Président de la République, Emmanuel Macron.

A son arrivée, une vidéo retraçant les 100 ans du Maillot Jaune sera diffusée juste avant le dévoilement du totem.

Emmanuel Macron et François Bayrou se rendront ensuite devant le totem de 1978 consacré à Bernard Hinault, afin d’expérimenter la nouvelle application de réalité augmentée développée autour des totems du Tour des Géants.

Cette application permet au spectateur de revivre les grandes heures de la Grande Boucle, comme s’il y était.

Vendredi à 19h15 au Théâtre Saint-Louis: la pièce "Les Forçats de la Route" d’Albert Londres, conçue et interprétée par Nicolas Ormeau. Elle raconte la poussière, la boue, les crevaisons, les crampes, les départs en pleine nuit et les multiples pilules et anesthésiants pris par les coureurs pour tenir durant la Grande Boucle. Accompagné de la musique de Bertrand Maillot et de projection d’archives,Nicolas Lormeau, seul en scène, entraîne le public dans un tumulte de sensations, sur les chemins de montagne du mythique Tour de France.

Le Tour des Géants, un musée exceptionnel