03 avril 2020
  • Partager

Employeurs à domicile : quelles conséquences a le confinement ?

Pendant le confinement imposé par la lutte contre le coronavirus, les employeurs à domicile se posent des questions auxquelles nous répondons ci-dessous.

Vous êtres "particulier employeur" ou aidant et employez un salarié à domicile.

Vous êtes salarié à domicile : assistant maternel, assistant de vie, employé familial, garde d’enfant à domicile, et rémunéré en CESU, PAJEMPLOI ou par le biais d’une structure mandataire.

Dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons, vous avez des questions : faut-il maintenir l’emploi de votre salarié à domicile ? Toutes les heures n’ont pas été effectuées : comment déclarer ?

Les chiffres clés du secteur

Selon les derniers chiffres consolidés, le secteur des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile comptait, en 2018, dans la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées :

  • 11 073 particuliers employeurs,
  • 841 salariés ETP (Equivalent temps plein)

L'emploi à domicile a généré 3,85 millions d'heures de travail déclarées et 24,56 millions d'euros de masse salariale nette.

  • 14,69 % des ménages résidant dans l'Agglomération ont employé un ou une salariée à domicile en 2018.
  • 8 particuliers sur 10 font appel à un ou une salariée à domicile pour les accompagner dans les gestes de la vie quotidienne en cas de perte d'autonomie ou de handicap ou encore pour les aider à l'entretien du domicile. Soit près de 8 789 particuliers employeurs dans l'Agglomération.
  • 2 particuliers sur 10 sont des parents employeurs qui font appel essentiellement à un ou une assistante maternelle ou dans une moindre mesure, à une garde d'enfants à domicile. Soit 2 284 parents employeurs.
  • En 2017, toujours dans l'Agglomération, près de 6 particuliers employeurs sur 10 étaient âgés de 65 ans ou plus. Soit 56,14 % des particuliers employeurs hors garde d'enfants.