31 juillet 2019
  • Partager

Les Idées mènent le Monde

Rencontres littéraires de tout premier plan, Les Idées Mènent le Monde constituent le rendez-vous incontournable en novembre. Incontournable car d'un concept unique en France.

"Les Idées mènent le Monde", c'est le rendez-vous de deux hommes, deux amis : François Bayrou Maire de Pau et Philippe Lapousterle, journaliste et commissaire générale de ces rencontres littéraires, tous les ans à Pau. "Nous choisissons ensemble le thème et les invités. Tout est fait de manière subjective. Nous ne regardons pas les sondages pour savoir ce qui est à la mode, ou quels sont les personnalités en vogue. Nous invitons les gens que nous admirons, que nous aimons. Et ils viennent raconter, exprimer ce qu'il ont vécu de plus profond par leur expérience."

Ecrivains, philosophes, chercheurs, artistes, journalistes, plus d'une trentaine d'invités viennent gratuitement partager leur expérience, témoigner, partager.

Ces rencontres littéraires uniques se déroulent sur le dialogue entre le grand témoin et un intervieweur. Avec le public, ils forment une communauté de pensée sans tous penser la même chose. Quand ailleurs on propose des débats où chacun cherche un vainqueur et un vaincu, "Les Idées mènent Le Monde" incitent les 35000 spectateurs présents à la réflexion, la pensée. Un bistrot littéraire et des séances de dédicaces permettent de prolonger cette réflexion, par une autre manière d'échanger avec l'ensemble des participants.

Offre culturel entièrement gratuite durant trois jours dans un Palais Beaumont tous les ans archi-comble, l’événement sert de support à un salon du livre. Il réunit quelque 50 éditeurs, libraires généralistes ou spécialisés.

2018 : un succès supérieur aux autres années

Les rencontres littéraires ont été suivies en 2018 par un public plus nombreux que les autres années. 35000 personnes sur les trois jours y ont participé, faisant dire à François Bayrou : "Les Idées mènent le Monde n'ont jamais autant méritées leur nom que cette fois-ci. "Demain, un autre monde ?", c'était une question pour chacun d'entre nous et ça s'est vérifié. C'était le thème le plus exigeant et il a mobilisé."

Autre motif de satisfaction : les libraires, éditeurs et écrivains présents sur les deux niveaux d'exposition du Palais Beaumont ont dépassé les niveaux de ventre des années précédentes et on vu, dès le vendredi, un nombre croissant de visiteurs, curieux et passionnés.