25 février 2019
  • Partager

Le Bel Ordinaire s'invite à la Maison de la Montagne le temps d'une exposition

Dialogue d'encre et de lumière, une exposition d'art contemporain de Delphine Tambourindeguy et Beatriz Aísa en coréalisation avec la Maison de la Montagne, du 25 février au 29 mars.

Nom
La Maison de la Montagne

Adresse
Cité des Pyrénées, 29 bis rue Berlioz, 64000 Pau

Téléphone
05 59 30 18 94

Tarifs
Entrée libre

Horaires
Du lundi au jeudi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Le vendredi de 14h à 17h.

L'exposition "Dialogue d'encre et de lumière" a été créée et produite à 1.794 m d’altitude dans le cadre du programme de Résidence d’artistes transfrontalière 2017 du GECT Espace Pourtalet, projet européen mis en place et soutenu par le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques (France) et le Gouvernement d’Aragon (Espagne). Durant trois mois, un artiste français et un artiste espagnol sont invités à mener un projet de création en dialogue avec ce territoire exceptionnel en haute montagne.

Selon Eduardo Martínez de Pisón : "Si les hommes en ont le souhait, il n’est pas si difficile de faire de ces confins un endroit de rencontre. L’exercice de l’art s’avère être l’une des plus éminentes des façons d’y parvenir. L’art est synonyme, au sein de l’histoire récente, de création, il exige de l’innovation, tout comme le nouveau sens des frontières. Celui de marcher à la limite. Expérimenter pour y parvenir ici-même, sur cette ligne transfrontalière de haute montagne, devenue le motif de cet échange créatif."

Dans cette exposition Beatriz Aísa, photographe, et Delphine Tambourindeguy, plasticienne, dialoguent autour d’une série des concepts communs à leurs projets artistiques : immersion, paysage vécu / se perdre / topographies de l’espace / paysage multiple, subjectif et en mouvement / superposition de perspectives multiples / épaisseur de la ligne / lignes de temps / du relief au plan / série, multiplication, collection / construction d’un point de vue inédit / lumière, ombres, transparences et reflets / du positif au négatif / du négatif au positif.

Les deux artistes nous invitent à revisiter la notion de paysage dans une géographie subjective et en mouvement à travers photographies, cartographies, gravures, vidéos et installations.

Image de droite : Baile - Delphine Tambourindeguy

Qui est Beatriz Aisa ?

Qui est Beatriz Aisa ?

Beatriz Aísa est diplômée en géographie au sein de l’Université Autonome de Madrid. Elle s’est formée à la photographie à Madrid et Buenos Aires mais également par des stages auprès de photographes et artistes visuels professionnels.

Son travail artistique explore la relation entre le territoire, le paysage, la cartographie, et l’image. Notamment intéressée par la configuration de l’imaginaire géographique et visuel des Pyrénées, elle remonte dans l’histoire à travers l’archive documentaire, pour recréer et interpréter la physionomie de ces montagnes depuis son propre regard, reliant science et art.

Elle utilise la photographie au sténopé ainsi que d’autres procédés de création d’images sans caméra, qui lui permettent une prise directe sans artifices, donnant une atmosphère particulière à son travail. L’observation et la marche font partie du processus de création qu’elle met en œuvre.

https://www.helechofotografico.com/

Photo de droite : Livre - Beatriz Aísa

Qui est Delphine Tambourindeguy ?

Delphine Tambourindeguy est née en 1986, à Bayonne. Elle obtient sa licence en arts plastiques à la faculté de Bordeaux en 2007 et poursuit ses études pendant deux ans à la faculté des Beaux-Arts de Madrid en Espagne pour terminer son cursus. C'est à ce moment qu'elle se tourne vers la photographie et la vidéo avec une recherche artistique marquée par la notion de passage et l’expérimentation des phénomènes temporels quotidiens.

Depuis 2015, elle se forme régulièrement au sein d'ateliers de gravure et de sérigraphie (Paris,Bordeaux et Bayonne) et investit ce nouveau champ plastique lié à l'impression et à l'estampe.

Son travail est contextuel et s’élargit désormais à la question du paysage et à ses différentes strates dans une expérience sensible des lieux. Elle s'intéresse particulièrement à la ligne, à la cartographie, aux trajectoires, aux points de jonction, aux seuils et aux frontières. La série et le multiple constituent une variable importante de son travail artistique afin de capturer, comparer, classer, déclasser et réinventer ces fragments d’espace-temps.

Aujourd'hui, elle vit entre Bordeaux et Bayonne et travaille sur l'ensemble du territoire aquitain. Elle participe à diverses expositions, résidences ou événements artistiques en parallèle de son travail d'intervenante artistique car elle est également diplômée d'un Master Professionnel Pratiques Artistiques et Action Sociale de l'Université de Bordeaux.

Camera oscura - Beatriz Aísa

Les coulisses de l'expo

7 photos