Le Réseau de chaleur urbain à mi-chemin de son installation : encore un an de travaux

28 mars 2022

Le Réseau de chaleur urbain à mi-chemin de son installation : encore un an de travaux

Plus de 32 kilomètres de réseaux sont réalisés sur les 44 prévus. 82 sites sont d’ores et déjà raccordés. Démarrés en mai 2020, les travaux prendront fin en février 2023.

D’ici le mois de septembre, le chantier du réseau de chaleur concernera le boulevard Barbanègre et la rue Mathieu Lalanne. Il s’agira de raccorder le collège Marguerite de Navarre, le lycée Barthou et le Musée des Beaux-Arts. Les travaux se poursuivront pour connecter le Palais Beaumont, le Stade Nautique et l’école du Buisson.

Enfin, la dernière phase du déploiement prendra la direction du quartier Pau Nord. Le réseau comptera alors parmi ses abonnés l’hôpital François Mitterrand, le Zénith, le complexe nautique Louis Péguilhan et Calicéo.

Une chaleur issue d’énergies locales et renouvelables

Nouveau modèle énergétique qui garantit la production d'une chaleur moins coûteuse et plus écologique, ce système de chauffage produit de la chaleur de manière centralisée et la distribue via des canalisations souterraines.

Cette chaleur sera issue d’énergies locales et renouvelables, à hauteur de 75%. Un taux qui permettra d’économiser annuellement 20 000 tonnes de CO², soit l’équivalent de 9 000 voitures.

Un projet ambitieux qui valorise l’activité des entreprises locales

L’objectif est de relier 169 bâtiments, principalement des logements collectifs, bâtiments à usages de bureaux, équipements de sports et loisirs, établissements de santé et établissements scolaires.

Ce projet ambitieux, d’un coût total d’investissement de 58 millions d’euros, permet de valoriser l’activité des entreprises locales telles que SNATP, SOGEBA, MAS). Il bénéficie du soutien du Fonds Chaleur de l’ADEME, ainsi que de subventions régionales et européennes pour un taux total de co-financement autour de 40%.

Une nouvelle offre énergétique complémentaire des fournisseurs d’électricité et de gaz

Lancé le 29 avril 2019 via un Contrat de Concession de Service Public signé avec la société Pau Béarn Pyrénées Energies Services, filiale d’ENGIE Solutions et de la Banque des Territoires, le réseau de chaleur concrétise l’engagement de la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées dans la lutte contre le changement climatique.

Il constitue une nouvelle offre énergétique pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire, en complément des fournisseurs d’électricité et de gaz.

Tout immeuble équipé d'un chauffage collectif au gaz ou au fioul peut demander à être raccordé au réseau de chaleur, s'il est suffisamment proche du tracé prévu. Dans ce cas, la chaudière sera remplacée par un échangeur de chaleur.

350 et 12000

Plus de 350 professionnels ont été rencontrés en amont et 12 000 avis riverains distribués pour informer de l'avancée du projet.

L'Agglomération valorise les déchets pour un réseau de chaleur plus écologique
Le Réseau de Chaleur Urbain, raccordé à l’incinérateur des ordures ménagères, assure la stabilité du coût de la chaleur