Le Réseau de Chaleur Urbain, raccordé à l’incinérateur des ordures ménagères, assure la stabilité du coût de la chaleur

16 novembre 2021

Le Réseau de Chaleur Urbain, raccordé à l’incinérateur des ordures ménagères, assure la stabilité du coût de la chaleur

Depuis le 1er septembre, le Réseau de Chaleur Urbain (RCU) est connecté à l’Unité de Valorisation Energétique (UVE) de Lescar pour récupérer la chaleur fatale issue de l’incinération des ordures ménagères.

La connexion entre le Réseau de Chaleur Urbain et l'Unité de Valorisation Energétique de Lescar est né de la rencontre de deux projets d'envergure : la modernisation de l'usine de traitement des déchets ménagers de Valor Béarn et le déploiement du Réseau de Chaleur Urbain de l'agglomération paloise, l'une des actions-phares de la stratégie neutralité carbone.

François Bayrou rappelle que "le RCU est un projet ambitieux de 58M€. Il se déploie sur un rythme encore jamais vu en France avec 27 km déployés en 18 mois. En 2023, 44 km de réseaux auront été posés et 186 bâtiments seront raccordés au RCU soit 11000 équivalent logements."

Le président de l'Agglomération précise encore : "A l'heure où le prix des énergies fossiles atteint des sommets, le développement d'une telle infrastructure, adossée à une ressource locale, est une véritable réponse aux situations de précarité énergétique. Plus de 5000 logements dont une majorité sociaux seront raccordés au RCU et bénéficieront donc d'une meilleure stabilité du coût de la chaleur."

Fin des travaux en octobre 2023

Mise en service en 1973, l’usine d’incinération de Lescar plusieurs fois rénovée depuis cette date, est l’outil efficace de traitement et valorisation énergétique des déchets du territoire de Valor Béarn.

En 2019, le syndicat Valor Béarn a engagé un projet de modernisation de l’usine existante de traitement des déchets ménagers pour l’inscrire dans une démarche de transition énergétique et écologique. Il s’agit notamment de la doter des meilleures technologies disponibles pour garantir une exploitation performante et qu’elle devienne ainsi une Unité de Valorisation Energétique.

Valor Béarn a retenu début 2020, le groupe Urbaser et ses partenaires, l’entreprise Bernadet et le cabinet d’architecte Camborde, pour un contrat de délégation de service public d’une durée de 20 ans, débutant par des travaux d’envergure dans les 3 premières années du contrat.

Un investissement de 56 M€ est engagé pour remplacer les anciens équipements, anticiper l’évolution des normes environnementales, valoriser l’énergie fatale et alimenter le réseau de chauffage urbain et, ainsi, transformer l’usine en installation nouvelle génération à très haute performance énergétique.

Depuis le 1er juillet 2020, Béarn Urbaser Energie, société dédiée, exploite l’usine d’incinération, en gérant la co-activité avec les travaux pour garantir la sécurité, la continuité de service et le planning. Pendant les 3 ans de chantier, une partie des déchets est envoyée sur d’autre sites de traitement.

Les travaux ont débuté en mars 2021, ils sont échelonnés en plusieurs tranches qui prendront fin en octobre 2023 :

  • Livraison de chaleur au Réseau de Chaleur Ubain : le 1er septembre 2021,
  • Rénovation de la ligne 4 : livraison mai 2022,
  • Remplacement de la ligne 5 et du Groupe Turbo Alternateur : livraison octobre 2023.

L’ensemble de ces travaux permettra à Béarn Urbaser Energie de tenir des engagements de performance très élevés :

  • Disponibilité de l’installation : 92%,
  • Capacité de traitement de 85 000 t/an permettant de traiter l’ensemble des déchets ménagers de Valor Béarn et d’offrir une valorisation énergétique aux déchets d’entreprises locales – les quantités de chaleur disponibles pour le réseau de chaleur urbain ont été dimensionnées sur un volume de 70 000 t/an correspondant à l’objectif cible du schéma directeur de Valor Béarn,
  • Performance Energétique supérieure à 95% : des sources d’énergies multiples et la production d’énergie verte locale, l’alimentation de 2 000 équivalents-logements en électricité (40 000 MWh /an) et 5 500 équivalents-logements en chauffage et eau chaude sanitaire (62 000 MWh /an),
  • Le respect des exigences réglementaire futures les plus strictes (nouveaux seuils d’émission en 2023 et 2030),
  • Une plate-forme de gestion des mâchefers modernisée et une garantie de valorisation en matériaux de travaux routiers.

Enfin, le projet rénové s’insère dans le Pôle Cap Ecologia par son traitement architectural et la création d’un espace pédagogique à l’entrée du site permettant l’accueil du public, avec une capacité d’environ 30 personnes, accessible aux Personnes à Mobilité Réduite.

Valor Béarn, premier site raccordé au réseau de chaleur urbain

Le site administratif de Valor Béarn est naturellement le premier bâtiment physiquement raccordé au réseau de chaleur urbain. Aujourd’hui, ce sont 92 bâtiments sur les 186 prévus qui profiteront cette saison de chauffe d’une chaleur décarbonée à 75 % avec un prix stable dans la durée.

Valor Béarn fait partie des 26 premiers abonnés.

La commercialisation des polices d’abonnement rencontre un succès certain, avec un taux d’avancement de 91% de la puissance totale souscrite prévue.

Par ailleurs, dans un contexte d’augmentation des énergies fossiles, le réseau de chaleur urbain renforce son attractivité grâce à un coût de la chaleur mieux maîtrisé dans la durée. C’est ainsi qu’une trentaine de nouveaux prospects ont manifesté leur intérêt à se raccorder prochainement au réseau de chaleur.

Par ailleurs, des études prospectives montrent qu’un potentiel de 80 nouveaux bâtiments pourraient se voir proposer à terme un raccordement au réseau.

Cette attractivité montre une belle dynamique du territoire en faveur d’une transition énergétique et environnementale.

Le planning global des travaux

Le réseau se déploie en quatre phases :

  • le "tronçon de transport de chaleur" déployé en 2020 et 2021 (réseau en rose fuchsia ci-dessous)
  • le secteur Billère - Université – Hélioparc déployé en 2021 (réseau bleu ci-dessous),
  • le quartier Saragosse déployé en 2021 et 2022 (réseau vert ci-dessus),
  • le secteur Centre Hospitalier – Calicéo - Péguilhan sera déployé en 2023 (réseau rouge ci-dessous). 

L'Agglomération paloise labellisée