07 mai 2019
  • Partager

Le Resto du soir est ouvert

Première des douze actions phares du plan anti solitude annoncées en mars dernier, le Resto du Soir a ouvert ses portes lundi 15 avril.

Nom
Resto du Soir

Adresse
14 Rue Jean Baptiste Carreau, 64000 Pau

Adresse email
contact@ville-pau.fr

Horaires
Le Resto du soir est ouvert du lundi au vendredi de 18h à 19h. Fermeture le week-end et les jours fériés.

BENEVOLE-RESTO-DU-SOIR

Afin de prolonger toute l'année « la Soupe de Nuit », portée par l'association le Phare, le « Resto du Soir » a pris le relais rue Jean-Baptiste Carreau à Pau, derrière l'Espace Lydie Laborde.

L'une des spécificités de cette action et peut-être aussi son originalité, est qu'elle repose en grande partie sur l'engagement de bénévoles, pas moins de 160, qui vont se relayer chaque soir pour assurer le service et contribuer à faire de cet espace un lieu de partage et de convivialité. La d'ouverture le 15 avril était l'occasion d'aller à leur rencontre.

Pour Pascale, enseignante, « il est important que des citoyens comme moi s'engagent ainsi. J'ai suivi les différentes étapes du projet du plan anti-solitude depuis son lancement en septembre, puis les ateliers citoyens cet automne et enfin l'annonce des premières actions. Les solutions en elles-mêmes m'intéressent peut-être moins que l'investissement personnel qu'elles permettent en fait. D'ailleurs je ne suis pas la seule, regardez combien nous sommes déjà à nous être engagés sur cette seule première action ».

Mais pas le temps pour elle de s'attarder plus longtemps qu'il faut déjà retourner en cuisine.

"Là pour donner un coup de main"

Sonia sert directement à l'assiette, les personnes installées dans la salle. Certains se connaissent déjà, d'autres engagent la conversation. « C'était aujourd'hui mon premier jour de congés, mais je tenais à être présente ce soir en tant que bénévole. Comment cela se passe ? C'est calme et convivial à la fois. Les gens discutent et semblent apprécier ce moment. J'ai vraiment le sentiment que nous sommes utiles. J'espère pouvoir venir une fois par semaine, même si cela va nécessiter quelques aménagements dans mon planning, car à cette heure normalement, je travaille ».

Michel, retraité, assure l'intendance. Il réchauffe les plats préparés et livrés par la cuisine communautaire, remplit le lave-vaisselle, veille à ce que rien ne manque.

« Pourquoi je suis là ce soir ? Pour donner le coup de main tout simplement. Et puis le lien social, il est pour nous tous, y compris les bénévoles ».

Visite chaleureuse sans protocole

Des bénévoles qu'ont tenu à saluer François Bayrou, Maire de Pau, et Josy Poueyto conseillère municipale et députée des Pyrénées-Atlantiques, par une visite chaleureuse et sans protocole. L'occasion aussi de remercier l'ensemble des équipes municipales et tout particulièrement Béatrice Jouhandeaux, adjointe en charge des affaires sociales, vice-présidente du Centre Communal d'Action Sociale, cheville ouvrière et participante active de ce beau projet. « Le plan anti solitude, ce sont des actions concrètes qui vont progressivement se déployer dans la ville. Nous aurons tous un rôle à jouer » rappelle-t-elle.

Une quarantaine de repas ont été servis ce lundi 15 avril Chacun repart avec un en-cas pour le lendemain midi.

Le Resto du soir est ouvert du lundi au vendredi de 18h à 19h.

Fermeture le week-end et les jours fériés.

Une vraie chaîne de solidarité

L'ouverture du Resto du soir constitue l'un des maillons d'une vraie chaîne de solidarité, composée par 160 bénévoles, 6 cuisiniers professionnels bénévoles et les associations qui participent à l'élaboration des repas ou des poches du lendemain, composées de biscuits pour le petit-déjeuner, de petits pots pour les plus jeunes, de compotes, de pâtes, de bonbons pour les enfants qui se retrouvent avec leur maman dans l'espace famille spécialement aménagé.

Les chiens ne sont pas oubliés, ils ont droit aux croquettes et à une gamelle d'eau.

La Banque Alimentaire, les Resto du Coeur, l'Epicerie Solidaire, des maraîchers des Halles de Pau s'inscrivent dans cette même démarche solidaire. Des boulangers vont prochainement livrer gratuitement du pain et des viennoiseries. Un collectif de mamans d'Ousse-des-Bois viendra également proposer un couscous une fois par mois "pour faire du bénévolat autrement".