29 juillet 2020
  • Partager

Le saviez-vous ? Une église se dressait sur la place Royale

Saviez-vous qu’avant la mairie, qu’avant le théâtre, il existait une église Saint-Louis au nord de l’actuelle place Royale ?

Nom
Le saviez-vous ? Un église se dressait sur la place Royale

Adresse
Usine des Tramways, Pont Lalanne, Pau, France

Téléphone
05 59 98 78 23

Tarifs
gratuit

Adresse email
patrimoines@agglo-pau.fr

Vestiges-de-l--glise-Saint-Louis-C-te-240583-Biblioth-que-patrimoniale-de-Pau-BD

Saviez-vous qu’avant la mairie, qu’avant le théâtre, il existait une église Saint-Louis au nord de l’actuelle place Royale ? Les travaux entamés en 1686 devaient durer 5 ans... Plus d'un siècle et demi après, ils ne sont pas achevés et ne le seront jamais. Pourtant différents architectes à plusieurs reprises tentent de terminer l’ouvrage, en vain. Même la volonté de Napoléon Bonaparte, de passage à Pau en 1808, n’y pourra rien. Les sommes affectées au projet sont toujours détournées à d’autres fins.  

Cependant les murs déjà construits sont mis à profit et intégrés dans le théâtre édifié entre 1857 et 1863. Les vestiges de l’église, notamment les contreforts, sont ainsi toujours visibles depuis la rue Saint-Louis. C’est l’architecte Gustave Levy, reprenant un premier projet de Pierre-Bernard Lefranc, qui imagine un théâtre à l’italienne ainsi qu’une salle des fêtes. Ce projet a pour but d’offrir à la riche société des hivernants un lieu de loisirs digne d’elle. Toutefois l’affaire, initiée par des actionnaires privés, tourne court, faute de rentabilité. En 1876 le théâtre est alors racheté par les édiles palois afin d’accueillir les services municipaux. Depuis le bâtiment conserve cette double vocation culturelle et municipale avec le théâtre Saint-Louis et l'hôtel de ville. Une originalité qui lui a permis d’être inscrit au titre des Monuments Historiques en 2017.

Image de droite : Vestiges de l'église Saint-Louis-Côte 240583©Bibliothèque patrimoniale de Pau

Les trois incontournables du théâtre-mairie

  • Sa façade avec, au-dessus de l’horloge, le fronton et son décor sculpté représentant la renommée couronnant le théâtre et la musique. 
  • Le théâtre Saint-Louis, dit à l’italienne, son riche décor de menuiserie et de staff et les peintures de Jeanne Lacay-Burato. 
  • La salle du conseil municipal, ancienne salle de bal au style classique, avec sa tribune destinée à l’origine aux musiciens. 

Pour en voir et savoir un peu plus :  

“Pau et ses alentours en 101 monuments”- Le Festin-Hors-série 

Tous les