Le site de la gare métamorphosé, pacifié et végétalisé

05 mars 2021

Le site de la gare métamorphosé, pacifié et végétalisé

Au mois d’avril démarrent les travaux du pôle multimodal de la gare : un projet phare qui va modifier le quartier, alliant intermodalités, aménagements et mise en sécurité des traversées et création de nouveaux espaces verts.

Nom
Le site de la gare métamorphosé, pacifié et végétalisé

Tarifs
Le site de la gare métamorphosé, pacifié et végétalisé

Le projet de pôle d'échanges multimodal traduit une ambition, notamment le souhait de la collectivité de faire de la gare de Pau la principale porte d'entrée du Béarn ainsi qu’un outil d'attractivité du Sud Aquitaine. C’est une opération exemplaire en matière de développement des mobilités douces et des transports collectifs.

Cette opération permettra aussi d'assurer le développement de la gare de Pau comme espace de mobilité et d'échanges au cœur de l'agglomération paloise et comme élément structurant du quartier Rives du Gave. François Bayrou résume ainsi le projet : "Il va complètement changer les rapports entre la Ville et la gare ainsi magnifiée. Il va changer le visage de la Ville par la création de ce nouvel espace d'entrée dans Pau au caractère chaleureux et spectaculaire."

Ce futur pôle concentrera tous les modes de transports en un même lieu d’échanges pour favoriser l’utilisation des transports en commun et des modes doux. Il va assurer à tous un transfert aisé et accessible d’un mode à l’autre. C’est aussi l’occasion de réaménager le parvis de la gare et de donner à voir le cours d’eau de l’Ousse en créant une promenade d’Est en Ouest reliant le village artisan au funiculaire et aux sentiers du Roy. Un jardin viendra agrémenter l’espace d’attente et de détente des voyageurs et des promeneurs.

Les principes d’aménagements

  • Un projet durable en terme d’organisation de la mobilité, avec une place préférentielle aux piétons, aux vélos et aux transports en commun, et une place raisonnée pour la voiture.
  • Un aménagement urbain qui anticipe les transformations à venir et une fréquentation accrue au gré des projets.
  • Un projet très vert, y compris au sol, avec une forte présence du végétal.

Un paysage en transformation

Le projet est irrigué par plusieurs dynamiques en cours. Sur ce site en profonde mutation, le projet vise à transformer, requalifier et restaurer cet ensemble en l’adaptant aux nouveaux besoins et en proposant de nouveaux usages :

  • La gare et ses fonctionnalités évoluent en réduisant ses besoins en surface bâtie.
  • La SERNAM retrouve une seconde vie avec de nouvelles attributions qui renouvellent sa silhouette.
  • De nouvelles activités s’installent sur le site (Sernam, Skatepark) en modifiant le panel d’usagers et d’utilisateurs.
  • Les rives de l’Ousse peuvent trouver une vocation urbaine au profit des usagers, des équipements et des quartiers environnants.

Le plan paysager

Les éléments mis en avant sont : l'intégration du site au Grand Paysage en lien avec le boulevard des Pyrénées, les jardins de l’Ousse, les abords des berges et de nombreux objets du patrimoine bâti et paysager.

Refaire de l'espace de la gare un site exceptionnel

Un parvis pacifié sans voiture qui va accueillir exclusivement Fébus en terminus, les taxis, les places pour personnes à mobilités réduites et les modes doux. On peut le considérer comme un espace de rencontre qui met en avant la qualité des espaces et les cheminements sécurisés.

Une nouvelle passerelle et un plateau piéton sur l’avenue Jean Biray créeront un lien fort et privilégié entre le bâtiment voyageur et le secteur du funiculaire qui devient un ensemble intermodal.

La création de cette nouvelle passerelle sera accessible aux personnes à mobilité réduite. D’une largeur de 4 m, elle permettra aux piétons et aux cyclistes de relier la gare au funiculaire en toute sécurité. 

La charpente métallique de la passerelle sera surmontée d’un platelage en bois de chêne non traité dans la continuité de la promenade piétonne développée le long de l’Ousse.

Les gardes corps métalliques reprendront de manière plus légère et modernisée le dessin des garde-corps des ponts existants. Un dispositif d’éclairage intégré dans les mains courantes viendra souligner les lignes de l’ouvrage.

 Afin que celle-ci soit aménagée, un platane devra être abattu pour assurer la sécurité des promeneurs et de la structure.

Des parcours vélos identifiés et un abri sécurisé. De manière à inciter un maximum de personnes à utiliser les vélos, des parcours cyclables seront identifiés sur le site. L’avenue Jean Biray fera l’objet d’un réaménagement.

Sur le parvis des pistes seront aménagées et intégrées.

Des emplacements de stationnement vélo sont prévus sur l’espace public à plusieurs endroits du projet, dont une partie importante aux abords de la gare et de la halle Sernam.

Accessibilité de tous les modes de déplacement autour de la gare

Repenser la place dédiée à l’automobile autour de la gare permet de favoriser des aménagements plus qualitatifs en faveur des piétons, des cyclistes ou des usagers des transports collectifs.

205

Le PEM est une occasion pour la ville de renouer avec son cours d’eau et ses berges avec un vaste aménagement végétal composé de 205 arbres, 10600 arbustes (plantes exotiques et couvre-sols) et 3200 graminées.

Au fur et à mesure de l’avancée du projet, le stationnement et la circulation seront modifiés pour les besoins du chantier.

De juin à décembre 2021 :

  • le stationnement sera interdit sur le parking du stadium de la gare et sur l’avenue Jean Biray.
  • A compter du 15 mai, un nouveau parking, le parking Baradat avenue Léon Heid, surveillé et sécurisé est mis en service avec 220 places, sur le même mode de fonctionnement que le parking du stadium de la gare : ouverture aux agents de la ville de 6h à 14h puis libre d’accès de 14h à 6h.

A noter qu’une navette sera mise en place à l’essai pendant quelques semaines afin de relier ce nouveau parking à l’esplanade du funiculaire.

Le stationnement reste autorisé au niveau du Stade Tissié et partiellement sur le parking de l'Usine des Tramways. Les parkings relais présents au niveau du boulevard Catherine de Bourbon et au niveau de l’hôpital permettent de laisser sa voiture et de prendre la ligne Fébus pour accéder rapidement au Centre-Ville au tarif d’un ticket de bus.

Pendant toute la durée du chantier, la circulation sur l’avenue Jean Biray et l’avenue Gaston Lacoste s’effectuera par alternat selon les besoins du chantier. Une communication permettra de faire le point à chaque nouvelle étape du projet.

Pour les usagers de la gare, il faudra prendre ses dispositions car l’accès sera perturbé. Une signalétique sera mise en place tout au long du chantier pour faciliter les déplacements. 

Le parking du Stadium de la gare sera accessible depuis l’avenue Jean Biray à partir d’un mini giratoire qui permettra d’en gérer les accès. Le fronton existant sera démoli pour permettre une meilleure capacité et une meilleure relation avec l’Hôtel du Département et les cheminements vers le centre-ville.  Il est composé de 144 places dont 50 places sont prévues pour la courte durée. Des places pour véhicules électriques sont prévues.

Le parking de l’Usine des Tramways accueillera le stationnement longue durée. Comme le parking du Stadium, il sera équipé de places pour véhicules électriques. Des noues enherbées et diverses plantations entourent cette aire de stationnement. Un large espace est laissé libre de tout équipement afin de permettre la continuité des manifestations de la Ville de Pau sur ce site.

La dépose minute est prévue au droit de la Halle Sernam à proximité du pont de la Sernam depuis le bâtiment voyageur. L’accès se réalise depuis le pont Lalanne. Il est prévu 15 emplacements en file indienne sur le principe de l’arrêt sans stationnement.

  • Maître d’Ouvrage : Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées
  • Financement : Europe (FEDER), Etat (Fond de soutien à l’Investissement Local), Région, Syndicat Mixte Pau Béarn Pyrénées Mobilités, Ville de Pau et Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées.
  • Coût opération (travaux, maîtrise d’œuvre, études) : 22 Millions €HT

La calendrier prévisionnel

2021 

  • Avril : démarrage des travaux au niveau du pont Lalanne (réhabilitation et élargissement).
  • Mai : déplacement du quai Fébus sur l’avenue Gaston Lacoste. Démolition de l’aile Est de la gare par la SNCF.
  • Juin : démarrage des travaux du Pôle d’Echanges Multimodal. Suppression de l’offre de stationnement sur l’avenue Jean Biray pour installer les stations provisoires des cars et des taxis. Début de l’aménagement du parking du Stadium.
  • Juillet à décembre : création de la nouvelle passerelle de la gare et aménagement du parvis de la gare, dont la création d’un bassin.
  • Novembre : livraison du nouveau pont Lalanne.

 2022 

  • Janvier : livraison d’une partie du parking du stadium de la gare.
  • 1er semestre : aménagement du parvis de la gare, du parking de l’Usine des Tramways et du pont de la gare.
  • 1er semestre : travaux SNCF : démolition de l’aile ouest et habitations, déplacement des caténaires et du transformateur.
  • 2ème semestre : aménagement des Jardins de l’Ousse, du pont Sernam, de la passerelle Ouest et finalisation des travaux du parking du Stadium de la gare.

 2023

  • Hiver : livraison du parvis de la gare, du parking de l’Usine des Tramways et du parking du Stadium dans son ensemble.
  • 1er semestre : finalisation de l’aménagement des Jardins de l’Ousse et de la gare routière.
  • Eté : aménagement de l’avenue Jean Biray et du carrefour Bonaparte.
  • Novembre et décembre : espace entre Sernam et bâtiments voyageurs.

 Hiver 2024 : livraison totale du PEM