20 décembre 2018
  • Partager

Les actions pour mener ensemble les solutions anti-solitude

Suite au lancement du plan anti-solitude, habitants, associations, élus, services et partenaires ont participé à cinq ateliers de coproduction du 4 octobre au 13 novembre 2018. La restitution de ces réflexions collectives sera rendue publique début 2019.

Une soixantaine de personnes issues de divers horizons a échangé et réfléchi en mini-groupes sur les thématiques suivantes :

  • Cuisiner ensemble et partager un repas
  • Sortir et bouger ensemble
  • Apprendre et grandir ensemble
  • Des lieux de partage et une mobilité douce accompagnée
  • « Entrer dans des cercles de solidarités ».

Grâce à l'interaction entre les personnes et l'animation en mode intelligence collective, chacun a pu s'exprimer et apporter sa pierre à l'édifice. Les idées ne manquent pas pour maintenir, valoriser et développer des dynamiques citoyennes autour de la convivialité et de la promotion du lien social.

Du domicile à l'espace public, en passant par le quartier, échelle plébiscitée par tous, chacun pourra agir à sa mesure au bénéficie du vivre-ensemble de demain.

Le fruit de ce travail collaboratif fera l'objet d'une restitution publique fin janvier-début février 2019.

S’attaquer à la solitude pour y apporter des réponses concrètes

Pourquoi François Bayrou, Maire de Pau, a lancé le premier plan anti-solitude ? Sa réponse :

« Nous transformons notre ville. Nous la voulons belle, attractive et renouvelée. Son nouveau visage, la métamorphose de ses constructions et de ses équipements, sa propreté et sa sécurité sont pour nous une grande fierté. Mais une ville, à mes yeux, ce sont d’abord des relations humaines.C’est pourquoi, depuis des mois, nous travaillons à une dimension nouvelle de notre projet : la lutte contre la solitude dans notre cité. La solitude, l’isolement sont le mal de notre temps spécialement en milieu urbain, il frappe tous les âges et toutes les conditions sociales de l’enfance à la vieillesse. Un plan pour les relations humaines qui soit placé au même niveau que les équipements, ou les transports en commun, l’architecture, la circulation, le commerce : cette volonté représente une ambition tout-à-fait neuve et originale, sans précédent à une telle échelle."

"Pour moi, il s’agit d’un chapitre essentiel de notre action, tant l’isolement est le mal de notre temps. Spécialement en milieu urbain, il frappe tous les âges »,

L’idée est bien de rompre ensemble la spirale infernale de la solitude et les maux qui en découlent :

  • Le plan anti-solitude vise à inciter les Palois à échanger, partager, se rencontrer et s’engager
  • Son objectif est de toucher le plus grand nombre de personnes
  • Le plan se concentre sur le quartier comme échelon de proximité privilégié pour créer, maintenir et développer des dynamiques citoyennes autour de la convivialité et de la promotion du lien social.

La Ville des familles
Le contrat de Ville pour des quartiers mieux intégrés