06 août 2020
  • Partager

Les brebis et les chèvres « tondeuses » sont de retour en ville

Dans le cadre des méthodes de gestion différenciée, plus respectueuses de la nature et de la biodiversité, mises en place par la Ville de Pau, des moutons landais et de chèvres pyrénéennes vont remplacer les tondeuses à moteur pour l'été.

Nom
Service espaces naturels et biodiversité

Adresse
Domaine de Sers - 64000 Pau

Téléphone
05 59 80 74 86

Il y a celles qui préfèrent les vacances à la montagne et celles qui préfèrent les vacances en ville. 24 brebis landaises et 4 chèvres des Pyrénées vont ainsi prendre leurs quartiers d’été dans quatre espaces de la ville : sur les pentes Gaston Phoebus (avenue 18eme RI), sur la coulée verte du Laü, au domaine de Sers et sur les sentiers du Roy. Le choix des sites s’est fait en concertation avec les jardiniers en fonction de plusieurs critères : intérêt écologique, niveau d’entretien requis, accès habituellement difficile pour l’entretien, visibilité auprès du public…

Cette démarche d’éco-pâturage urbain permet non seulement un entretien écologique des prairies qui permet à la biodiversité de se développer, une fertilisation naturelle des sols et la réduction des déchets verts.

Par ailleurs c’est aussi un moyen de soutenir des éleveurs locaux et de participer à la conservation de races locales. Le cheptel appartient à l’élevage « La l’Uby des moutons » à Cazaubon (32) qui continue à assurer l’entretien du troupeau pendant sa période de transhumance à Pau jusqu’à mi-septembre.

La brebis landaise est une race ancienne, robuste, petite mais haute sur pattes, ce qui en fait une bonne marcheuse. En voie d’extinction, il n’en subsiste plus que 3000. Quant aux chèvres pyrénéennes, elles ne sont guère plus nombreuses. Se sont pourtant d’excellentes débroussailleuses et sont particulièrement attachantes avec leurs poils longs souvent noirs, leur barbichette, leur houppette et leurs oreilles tombantes.

Afin de permettre aux troupeaux de couler un paisible séjour à Pau il est demandé aux habitants de ne pas rentrer dans l’enclos, de ne pas toucher et de ne pas nourrir les animaux.

La gestion différenciée

La Ville de Pau a décidé de s'engager plus fortement dans l'évolution de ses pratiques d'entretien des espaces publics afin d'y favoriser le développement de la vie animale et végétale, en étant exemplaire et innovante en matière de gestion différenciée, soit l’entretien différent des espaces en fonction de leur vocation.

Le plan de gestion différenciée des espaces décline notamment les modalités d’entretien des espaces selon 4 niveaux : du niveau 1 qui concerne les espaces touristiques et où l'entretien est très soigné et où l'herbe n'est pas acceptée, au niveau 4, avec un entretien d'accompagnement de la nature. Le niveau 2 concerne les espaces avec un enherbement maîtrisé et le niveau 3 représente les espaces pavillonnaires où l'enherbement est accepté. Les espaces d’éco-pâturages sont classés dans les niveaux 3 et 4.

La qualité de cette démarche durable est régulièrement reconnue nationalement comme en 2019 avec le label Ville fleurie 4 fleurs du Conseil National des Villes et Villages Fleuris ou la 3ème étoile éco-propre de l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine en juin 2020.

Des chèvres au sentier du Roy

4 photos