22 novembre 2019
  • Partager

Les Idées mènent le Monde : le programme du samedi 23 novembre

19 Rencontres au programme de la deuxième journée. Elle débute au Palais Beaumont à 10 heures.

Nom
Les Rencontres de samedi 23 novembre, les Idées mènent le Monde

Adresse
Palais Beaumont - Centre de Congrès Historique, Allée Alfred de Musset, Pau, France

Retransmission des Rencontres Littéraires. Toutes les rencontres des invités sont retransmises en direct vidéo : salle Monpezat en rez-de-jardin du Palais Beaumont pour les Rencontres qui se déroulent dans l'Auditorium de Vigny ou Salle Casino, dans un espace dédié dans le prolongement de la salle des Rencontres.

Brice Lalonde, samedi 10h Auditorium de Vigny

Brice-LALONDE

"L’homme et sa planète".

Membre de l’association Les Amis de la Terre dès 1969, Brice Lalonde milite et

s’engage. En 1973 et 1981, il traverse le Pacifique en voilier pour lutter contre les essais nucléaires de Mururoa. Ministre de l’Environnement de 1988 à 1992, il fonde en 1990 Génération Écologie, dont il quitte la présidence en 2002 pour se consacrer à des projets de développement en Afrique. Il est actuellement Président de l’Académie de l’Eau, et Président de l’association Équilibre des Énergies.

Laurent Mauduit, samedi 10h30 Salle Casino

Laurent-MAUDUIT

"La liberté de la presse"

Journaliste, co-fondateur de Mediapart que l’on ne présente plus, Laurent Mauduit non seulement croit mais agit tous les jours pour la liberté de la presse. Derrière sa bonhommie amicale et généreuse, il écrit, chronique et enquête inlassablement pour le droit de savoir, pour la défense de la fonction publique et une très haute idée de la politique. En danger, menacés, enfermés et tués aux quatre coins du monde, les femmes et hommes journalistes veillent et éclairent l’actualité au seul nom de l’intérêt général. Laurent Mauduit veut continuer à y croire et compte bien continuer à agir.

Frédéric Bidouze, samedi 10h30 Auditorium Lamartine

UPPA-BIOUSE

"Le 'Croire en commun' des Français et 1789. Le mythe de la liberté contre la réalité de la nécessité".

Maître de conférences en histoire moderne, spécialiste de l’Ancien Régime au XVIIIe siècle et des débuts de la Révolution française. C’est en se référant à 1789 que cette conférence invite à réfléchir sur la culture politique des Français. L’histoire comme répétition de scénario de la vie d’un peuple qui, parfois conscient de sa schizophrénie, n’en finit pourtant jamais de l’ignorer comme maladie infantile de sa démocratie.

Alain Finkielkraut, samedi 11h30 Auditorium de Vigny

Alain-FINKIELKRAUT

"La liberté de penser".

Diagnostiquer le présent, tel est son sacerdoce. Alain Finkielkraut anime le débat intellectuel qu’il aimerait sans invective ni chasse à l’homme. Sans compromis, il défend ses principes, ceux qu’il estime constitutifs de notre civilisation. La nation, la République, l’intégration, la culture, l’école, Alain Finkielkraut croit en la liberté de penser. Et puisqu’elle se pratique à Pau, il défendra devant nous tous la sienne.

François Sureau et Denys de Béchillon, samedi 12h Salle Casino

GRAND-INVITES-sureau-bechillon

"Droit et justice".

François Sureau vient de publier "Sans la liberté" (Tracts/Gallimard). Un livre coup de poing, une mise en garde et une alerte des plus incisives sur la dégradation des libertés publiques dans nos sociétés. La liberté est une exigence, François Sureau la chérit, il y croit envers et contre tout. Son combat est une exhortation passionnée à ne rien céder à ceux qui ne nous aiment pas parce que nous aimons la liberté. Si les Idées mènent le Monde, François Sureau plaide pour que les libertés fondamentales le guident.

Denys de Béchillon est professeur de droit à l’université de Pau et membre fondateur du Club des juristes, ce fervent défenseur de la Constitution est un libre penseur des temps modernes. En s’impliquant dans la sociologie et la théorie du droit, il n’est donc pas seulement juriste même s’il n’en garde pas moins le respect du droit chevillé au corps. Nous pourrons en juger avec l’exposition des idées du chroniqueur de l’hebdomadaire Le Point en orateur posé et rationnel, et au sourire malicieux.

Géraldine Schwarz, samedi 12h Auditorium Lamartine

G-raldine-Schwarz

"Les Amnésiques : l’impact du travail mémoriel en France, en Allemagne et en Europe sur la démocratie»

Géraldine Schwarz est une écrivaine, journaliste et réalisatrice de documentaires, franco-allemande vivant à Berlin. Les Amnésiques a obtenu le Prix du Livre européen décerné par le Parlement européen en 2018.

Suivant sa famille sur trois générations, elle retrace le travail de mémoire mené en Allemagne, qui fait la force de sa démocratie. En le comparant aux lacunes mémorielles en France et ailleurs en Europe, elle soulève une question cruciale : faire des citoyens des victimes de l’Histoire au lieu de les responsabiliser n’a-t-il pas ouvert la voie au populisme et fragilisé nos démocraties ?

Amin Maalouf, samedi 13h Auditorium de Vigny

Amin-MAALOUF

"Le naufrage des civilisations est-il une fatalité ?"

Les convulsions de la planète, le successeur de Claude Lévi-Strauss les connaît : "Je suis né en bonne santé dans les bras d’une civilisation mourante" rappelle-t-il d’ailleurs.

Écrivain et académicien de renommée mondiale, Amin Maalouf identifie les causes d’un naufrage moral. Celui du Liban, son pays de coeur, celui du monde arabe et du monde qui se porte mal et qu’il aime tant comprendre et faire comprendre dans ses profondeurs et fondements politiques, géopolitiques et historiques.

Patrick Pelloux, samedi 14h Salle Casino

Patrick-PELLOUX

"Les héros du quotidien"

Médecin urgentiste, Patrick Pelloux plaide de longue date pour l’hôpital public et pour le service public. Il est président de l’Association des Médecins urgentistes de France.

Longtemps chroniqueur à Charlie Hebdo, puis à Siné Mensuel, il est également écrivain.

Franck Miroux, samedi 14h Auditorium Lamartine

UPPA-MIROU

"Ne pas cesser de croire : les peuples autochtones d’Amérique du Nord".

Professeur agrégé d’anglais, ses recherches portent essentiellement sur les récits des peuples autochtones du Canada et des États-Unis et sur les questions d’hybridité et de mémoire dans les cultures autochtones.

Après plus de 450 ans de présence des systèmes colonisateurs, les peuples autochtones du Canada et des États-Unis continuent de se battre contre l’acculturation, la perte des langues indigènes, les inégalités sociales dont ils souffrent et la surexploitation des ressources naturelles que recèlent les terres sur lesquelles ils vivent.

Erik Orsenna, samedi 14h30 Auditorium de Vigny

Erik-ORSENNA

"Les grands fleuves, fragilité de la planète"

Dites-lui quelles relations vous entretenez avec les fleuves, il vous dira de quelle civilisation vous êtes. Romancier, membre de l’Académie française, essayiste, économiste, ancien conseiller d’État, Érik Orsenna

aime les fleuves, les ponts, littéralement : "Les villes sans eau sont des villes orphelines. Le fleuve, c’est la vie, un chemin, une force. C’est un royaume, un miroir du ciel comme des populations qu’il traverse". Érik Orsenna nous invite au voyage. Sûr que ce sera une leçon de vie magnifique.

Julian Bugier, Nicolas Domenach et Maurice Szafran, samedi 15h30 Salle Casino

GRAND-INVITES-bugier-domenach-szafran

"Peut-on croire en l’information".

Présentateur du JT de France 2, d’émissions de débats, économiques, historiques ou politiques, Julian Bugier s’est imposé dans le paysage audiovisuel français avec simplicité, assurance et bonne humeur. Il est accompagné de deux fondateurs de l’hebdomadaire Marianne, connus tous deux pour être des journalistes

politiques de presse écrite n’hésitant pas à prendre position. Ces touche-à-tout autodidactes et pluriels, aux

caractères affirmés, ont su creuser leur sillon et viennent le raconter sans gêne.

Monseigneur Claude Dagens, samedi 15h30 Auditorium Lamartine

MonseigneurClaude-DAGENS

"Chrétiens dans la société française actuelle"

Il en reste convaincu : "A l’intérieur de notre temps, les instincts de haine et de violence n’ont pas le dernier mot". Monseigneur Claude Dagens, évêque émérite d’Angoulême et élu à l’Académie française en 2008, prône une espérance et un optimisme. Adepte et acteur du dialogue interreligieux dont il a fait son crédo, libre de parole, écrivain passionné d’histoire, un immortel clairement atypique vient à notre rencontre.

Marek Halter, samedi 16h Auditorium de Vigny

Marek-HALTER

"Peut-on espérer changer le monde ?"

Marqué par la Seconde Guerre mondiale, où ses parents et lui fuient le ghetto de Varsovie, il devient écrivain pour raconter, d’un livre à l’autre, l’histoire du peuple juif. Son dernier livre, "Je rêvais de changer le monde", retrace les étapes de sa vocation et de son combat pour la paix au Proche-Orient.

Tareq Oubrou, samedi 17h Salle Casino

Tareq-OUBROU-0

"Islam et République"

Né au Maroc, Tareq Oubrou arrive en France à 19 ans pour suivre ses études, et s’y installe pour se consacrer à la communauté musulmane de France. Il développe une réflexion sur la pratique musulmane dans un espace sécularisé et prône "une visibilité discrète de l’islam". Son dernier ouvrage, "Appel à la réconciliation. Foi musulmane et valeurs de la République française" (Plon, 2019) constitue un plaidoyer pour un islam libéral.

Louis de Fontenelle, samedi 17h Auditorium Lamartine

UPPA-L-Fontenelle

"Croire en la justice climatique ?"

Maître de conférences en droit public, spécialiste des questions juridiques de la transition énergétique, il codirige un programme de recherches en droit de l’énergie. Partout dans le monde, des actions juridiques sont dirigées contre des États, des organisations ou des entreprises. On leur reproche leur inaction face au changement climatique ou leurs actions fautives. Ces recours sont-ils efficaces ? Quels sont les réels pouvoirs du juge pour faire face au défi climatique ?

Eric Dupond-Moretti, samedi 17h30 Auditorium de Vigny

Eric-Dupond-Moretti

"Confiance en la justice ?"

Avocat pénaliste, acteur, Éric Dupond-Moretti ne laisse personne indifférent. Charismatique s’il en est, controversé aussi disons-le d’emblée. Trente cinq ans qu’il plaide avec ses victoires et ses défaites, autant de coups de sang et de coups de gueule. Il a tout consacré au droit, il y a mis toutes ses tripes. Place à un ténor, place à un homme détonnant. Place à l’éloquence. Place surtout à la Justice à laquelle il croit, place à la défense aussi exceptionnelle que sans exception.

David Pujadas, samedi 18h30 Salle Casino

David-PUJADAS

"Information, télévision et réseaux sociaux"

Quasi inconnu du grand public, il commençait sa 2e semaine à la présentation du JT de 20h de France 2 lorsqu’il apparut, en direct, sur les écrans devant les images d’un gratte-ciel en feu. C’était un mardi 11 septembre. Durant plusieurs heures, il couvrit l’événement qui marqua sa carrière. Dès lors, il resta installé à la tête de la grand-messe du service public pendant 16 ans. Parallèlement, ce diplômé de Sciences Po assurait la présentation des émissions politiques de la chaîne de France Télévision. Aujourd’hui, il anime sur LCI une émission quotidienne

sur l’actualité qui porte son nom.

Lydia Padellec et Didier Bourda, samedi 18h30 Auditorium Lamartine

UPPA-padellec-Bourda

« La poésie en partage »

À l’heure où elle représente seulement 0,4% du marché du livre, peut-on encore croire en la poésie ? Quels en sont les horizons humains et géographiques ? Est-ce un lieu de résistance au tout économique, un espace de partage ? La discussion se tient en compagnie de Lydia Padellec, poète et auteure et de Didier Bourda, poète et fondateur du festival Poésie dans les chais.

Christine Ockrent, samedi 19h Auditorium de Vigny

Christine-OCKRENT

"Le monde en désordre"

Deuxième femme à présenter le journal de 20h, Christine Ockrent a dirigé L’Express, avant de présenter des émissions pour France 3 dont France Europe Express. Elle est ensuite devenue directrice générale de l’AEF

(Audiovisuel extérieur de la France).