28 avril 2020
  • Partager

Les maraudes du CHP en aide aux personnes qui vivent dans la rue

Infirmiers et infirmières du Centre Hospitalier des Pyrénées assurent le lien social indispensable avec les personnes qui vivent dans la rue. Elles ne vivent pas le confinement, mais doivent elles aussi lutter contre le coronavirus.

Nathalie, infirmière du CHP, effectue des maraudes pour garder le lien avec les gens dans la rue et leur favoriser l'accès aux soins. Cette action est mise en place depuis la fermeture du Point d'Eau, qui était un lieu d'accueil de jour pour les gens dans la précarité.

Matthieu, infirmier du CHP lui-aussi, appartient à l'EMPP, l'Equipe Mobile Psychiatrique Précarité et travaille. Après la fermeture du lieu d'accueil Le Phare, Matthieu et ses collègues poursuivent la veille sanitaire, accompagnent les gens qui vivent dans la rue et les incitent au maximum à rejoindre un hébergement puisque des places ont été ouvertes

Les douches municipales ouvertes gratuitement