Les zones de rencontre : des voies spécifiques qui partagent la chaussée en toute sécurité

23 novembre 2021

Les zones de rencontre : des voies spécifiques qui partagent la chaussée en toute sécurité

Appelée également Zone 20, la zone de rencontre est un espace de circulation partagée entre tous les usagers : piétons, vélos, trottinettes, voitures… Une zone où les piétons demeurent cependant prioritaires.

Véritable zone de circulation partagée, la zone de rencontre est affectée à la circulation de tous les usagers. Ces zones sont abordées dans les cours de code de la route et réglementées par décret depuis le 30 juillet 2008.

Les piétons y sont prioritaires sur tous les véhicules, à l'exception des modes de transport guidés, type tramway, dans les villes et agglomérations concernées.

Les piétons peuvent donc circuler librement sur toute la chaussée, sans pour autant y stationner.

La vitesse des véhicules y est limitée à 20 km/h et la chaussée est à double sens de circulation pour les cyclistes.

Comment reconnaître une zone de rencontre ?

Comment reconnaître une zone de rencontre ?

Des panneaux de signalisation spécifique sont implantés à l’entrée et à la sortie de la zone de rencontre. 

L’aménagement de l’espace incite au respect de cette limitation de vitesse, notamment grâce au revêtement spécial, destiné à rendre encore plus visible cette zone de rencontre. 

Où se trouvent les zones de rencontre ?

On les trouve principalement dans des zones où l’affluence des piétons est particulièrement importante et où la vie locale prime sur la circulation routière : en centre-ville, à proximité des zones commerçantes, dans les zones résidentielles calmes, dans des lieux de correspondance de transports en commun, mais aussi dans des rues dépourvues de trottoirs.

Les sanctions en cas d’infraction au code de la route

Pour maintenir la bonne circulation des piétons et des véhicules dans une zone de rencontre, il convient d’y respecter les règles de stationnement. Celui-ci est autorisé seulement sur les emplacements aménagés à cet effet. Tout arrêt ou stationnement gênant est donc verbalisable. 

La faible vitesse de circulation de 20 km/h autorisée dans les zones de rencontre s’explique par la présence d’usagers vulnérables tels que les piétons, les vélos… Un excès de vitesse en zone de rencontre expose à des sanctions plus ou moins lourdes, en fonction de la gravité.

En cas de refus de priorité aux piétons, usagers de la route particulièrement vulnérables, le contrevenant s’expose à une contravention de 4ème catégorie.

En zone 20, la prudence, l’attention et le respect mutuel sont l’assurance de déplacements sereins et apaisés.

Vous souhaitez tester vos connaissances du code de la route ? Le réseau des médiathèques propose de réviser le code de la route à domicile sur son espace numérique. Inscrivez-vous !