21 novembre 2019
  • Partager

L'Université de Pau rayonne aux Idées mènent le Monde

Professeurs émérites, chercheurs, maîtres de conférences complètent le plateau des invités aux Rencontres Littéraires Les Idées mènent le monde. Leur point commun : ils enseignent à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, partenaire essentiel et naturel de ce rendez-vous annuel. Un engagement conforté depuis la première édition en 2014.

Nom
L'Université de Pau rayonne aux Idées mènent le Monde

Adresse
Palais Beaumont, Pau

"Une évidence" : en un mot, Caroline Fischer, professeure de littérature à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, résume la participation de l'UPPA aux Rencontres Littéraires. "Une évidence" depuis la première édition en 2014, quand le Maire François Bayrou et son adjoint à la culture Jean Lacoste trouvaient "évident" d'associer l'Université à cette organisation unique en France.

Ils sont professeurs émérites, chercheurs, maîtres de conférences inscrits au programme des Rencontres, au même titre que les invités prestigieux tant leur témoignage, leur expérience, leur expertise méritent d'être entendus. C'est le sens de l'engagement résumé par Caroline Fischer, coordinatrice des intervenants de l'UPPA sur Les Idées mènent le Monde 2019.

Quel intérêt a l'Université de Pau à s'impliquer aussi activement dans les Rencontres Littéraires ?

  • Cette démarche nous semble naturelle. Nous sommes les acteurs d'une grande institution de la Ville et de l'Agglomération et même au-delà, de Tarbes à Mont-de-Marsan et Bayonne. Nous sommes un acteur du développement économique, mais les liens étroits sont aussi sociétales, scientifiques et culturels. Il y a donc depuis la première année une forte volonté de travailler ensemble au rayonnement de cet événement.

Est-ce l'occasion de montrer au grand public ce qu'est réellement l'Université ?

  • L'UPPA propose une formation tout au long de la vie. C'est un lieu d'élaborations, d'idées, de savoirs, de débats, c'est aussi ce que mes collègues viennent expliquer tout au long de ces Rencontres Littéraires.

Sont-ils faciles à convaincre ?

  • La première année, en 2014, il a fallu expliquer en quoi consistait un exercice qui ne s'inscrit pas trop dans les us et coutumes des universitaires. Depuis, tous nos intervenants prennent un grand plaisir à participer, que le thème soit plutôt scientifique ou axé sur les sciences humaines. C'est une manière, oui, de présenter certains aspects de l'Université, monde de formations et de recherches où foisonnent les idées.