08 juillet 2020
  • Partager

"Mademoiselle Julie" d'August Strindberg mis en scène par Élisabeth Chailloux

Très attachée au théâtre de texte, Élisabeth Chailloux met en évidence les personnages créer par Strinberg. Un concentré de théâtre où sur une scène unique, un homme et une femme de classes sociales opposées se désirent et s’affrontent jusqu’au dénouement fatal.

" Mademoiselle Julie" mardi 30 et mercredi 31 mars à 20h au théâtre Saint-Louis.

D’August Strindberg. Mise en scène d’Elisabeth Chailloux.

Avec Anne Cressent, Pauline Huruguen et Yannik Landrein.

Durée : 1h35. 

A la Saint-Jean, sous le soleil de minuit, «les trolls sont de sortie», dit Strindberg. C’est une nuit festive et magique, placée sous le signe de l’amour et de la fécondité de la nature. Cadre idéal pour un huis-clos nocturne entre Julie, la jeune aristocrate, et Jean, le valet de son père, sous le regard de Kristin la cuisinière. En toute liberté, la fille du comte invite le valet à danser. L’alcool aidant, il arrive ce qui devait arriver... «Vous prenez vos jeux trop au sérieux, c’est ça qui est dangereux !», lui dit Jean. A l’orgueil de Julie répond celui de Jean.

Leur affrontement n’est donc pas seulement une lutte des classes, mais également une lutte de pouvoir entre une femme et un homme.