06 avril 2020
  • Partager

Petit guide et conseils aux parents pour parler du Covid-19 aux enfants

L’équipe du Programme de Réussite Educative de la Ville de Pau, en collaboration avec un groupe de psychologues du secteur et de l’Education nationale vous proposent différents outils et supports pour vous aider, vous et vos enfants, durant la période de lutte contre le coronavirus.

Les écouter et les aider à exprimer leurs craintes

Il est important dans un premier temps, de laisser les enfants s’exprimer sur ce qu’ils vivent, leur fait peur et ce qu’ils imaginent de ce qui se passe en ce moment. 

Les laisser aborder le sujet, s’exprimer, poser des questions. 

Demandez-leur ce qu’ils en pensent avant de répondre à leurs interrogations, pour mieux adapter vos réponses : pense-t-il, lui, que c’est un virus dangereux ? Qu’est-ce qui lui fait dire cela ? Pourquoi le confinement ? Les questions de la mort, de la guerre ? 

Leur expliquer

A partir de ce qu’ils ont compris, leur expliquer de façon simple, claire, directe ce qu’est le “coronavirus, Covid-19”. Pensez, bien sûr, à adapter le niveau de votre discours en fonction de l’âge de votre enfant. Pour les jeunes enfants vous pouvez par exemple utiliser des images comme la BD ci-jointe. 

Le coronavirus est une maladie qui provoque les mêmes symptômes qu’une grippe (fièvre, toux, maux de tête) et qui peut entraîner des complications respiratoires. Certaines personnes risquent d’être plus malades et avoir besoin d’aller à l’hôpital ce qui peut inquiéter les adultes.  

Le coronavirus c’est une toute petite particule ou pour les plus petits : une petite bête qui a une forme de couronne sur la tête d’où son nom, invisible à l’œil nu. Quand il entre en contact avec les objets et les gens il peut se multiplier très vite. C’est pour lutter contre la propagation du virus qu’on nous demande de rester à la maison en limitant ses sorties en bas de chez soi. 

Il est important de dire que tout cela est exceptionnel, ne durera pas. Cette expérience va avoir une fin et les copains vivent la même chose. 

Les rassurer

Vos enfants sont sensibles à vos émotions. 

Il est préférable de ne pas dire : "Ce n’est rien du tout !" ou "le virus est partout" pour ne pas leur mentir  

Il est peut-être mieux de leur dire que : "Nous avons de bons hôpitaux, de bons médecins, qui vont tout faire pour protéger et guérir les malades et que tout le monde fait des efforts énormes pour éviter que le virus se propage".

Les rendre acteurs de la lutte contre la propagation du virus

Indiquer à l’enfant qu’il peut lui aussi aider les soignants à limiter la propagation du virus et permettre à tous de rester en bonne santé en : 

  • en te lavant les mains très régulièrement et pourquoi pas en chanson, pour bien frotter pendant au moins 30 secondes ?
  • en restant à la maison même si parfois c’est difficile.
  • en limitant les sorties en bas de chez toi avec un de tes parents pour prendre l’air et te permettre de courir et jouer au ballon. 

Vous avez besoin d'écoute, d'aide ou de conseils ?

Si vous ressentez le besoin d’écoute, d’aide ou de conseils pour parler avec vos enfants, gérer vos émotions et faire face à la situation n’hésitez pas, plusieurs professionnels sont là pour vous aider : 

  • Pour les familles résidant à Saragosse et Ousse des Bois, la psychologue du Programme de réussite éducative, Malika Page au 06 13 88 94 65 ou au m.page@agglo-pau.fr du lundi au vendredi de 9h à 17h.
  • Pour les écoles 4 coins du monde - Marancy - Les Fleurs - Arc en ciel - Nandina park, vous avez la possibilité de contacter par mail la psychologue scolaire : MarieCatherine.Oles@ac-bordeaux.fr
  • Pour les familles qui rencontrent des problématiques relationnelles, vous pouvez prendre rendez-vous avec Patrice Baduel, psychopraticien en thérapie brève, les après-midis de 14h à 17h au 06 03 65 94 68 ou par mail p.baduel@ville-pau.fr 

Rythmer les journées de vos enfants

Construisez avec vis enfants un emploi du temps avec des activités qu’ils aiment réaliser : lire, jouer, faire du sport, chanter, faire son travail scolaire, regarder des dessins animés.

Sortez en respectant les consignes : il est important que vos enfants puissent sortir une fois par jour. Nous vous conseillons de sortir en bas de chez vous (un parent avec votre ou vos enfants), une fois par jour, moins d’une heure, sans oublier l’autorisation et en restant à distance de tout contact avec d’autres enfants.

Faire preuve de créativité et d’une nouvelle façon d’être ensemble. Enregistrer une petite vidéo ou un message pour les grands parents ou les copains d’école, acheter des petits livres pour comprendre le corps humain.

Éloigner les enfants des écrans de télévision à l’heure des journaux télévisés : 

  • Avant 6 ans leur interdire leur écoute ou présence lors du journal télévisé.
  • Entre 6-12 ans : regarder avec eux le JT et en parler avec eux
  • Après 12 ans : discuter librement de ceux qu’ils ont vu ou entendu dans les médias

Limiter, contrôler et encadrer l’accès aux écrans sans pour autant les interdire. 

  • Pour les plus de 12 ans : ils sont reliés par les réseaux sociaux, c’est d’ailleurs souvent leur principal moyen de communication avec leurs copains. Il est important qu’ils puissent maintenir ce lien pendant cette période de confinement. Il est important aussi de s’intéresser aux activités de vos ados sur les écrans, et pourquoi pas jouer avec eux. 
  • Pour les moins de 12 ans : définissez avec vos enfants, le temps consacré aux dessins animés ou programmes TV et intégrez le dans l’emploi du temps de la journée.