18 mai 2020
  • Partager

Photo : Les Effluves du temps de La Fricherie

Le festival Franchir Les Murs vous invite à devenir les témoins du désespoir, à arpenter l'Europe et explorer des lieux oubliés, loin des sentiers battus, en compagnie du collectif d'Urbex La Fricherie, pour un voyage hors du temps.

Première partie ! Le Festival "Franchir les Murs" débute et sera mis en ligne dans son intégralité d'ici la fin du mois de mai. Nous vous proposons malgré tout d'en profiter d'ores et déjà. Les nouvelles publications sont à découvrir en cliquant sur le tag bleu "Festival Franchir les Murs", situé sous le moteur de recherche en Home du site.

Qui se cache derrière le collectif La Fricherie ?

Féru d'architecture et d'histoire, La Fricherie est le témoin du désespoir. Par amour de la pierre, La Fricherie arpente l'Europe dans le but d'exposer des lieux oubliés par le commun des mortels. Loin des sentiers battus, ces édifices sur le déclin, aux allures post-apocalyptiques permettent de voyager hors du temps.  

De véritables instants de poésie s'offrent à vous. Engouffrés dans leur écrin de verdure, ces lieux plongés dans un sommeil éternel luttent continuellement contre le chaos. La nature a bel et bien repris ses droits, un affrontement acharné de la nature contre le béton, du vert contre le gris. 

La photographie permet d'immortaliser d'un angle personnel les effluves du temps de ces endroits de désolation qui sont voués pour la plupart à disparaitre. La Fricherie essaie d'apporter une touche singulière, de la couleur à la noirceur, de la douceur à ces décors si sombres. Cherchant à capter la lumière naturelle qui pénètre ces lieux et leur apporte de la vie, à produire un cocktail contrasté. La Fricherie entremêle la perfection du traitement photographique et l'impression de la décrépitude. 

Par ces photos, La Fricherie rend hommage aux monuments qui n'ont pas fière allure mais dont l'âme reste profondément enracinée.  

Urbex : l'urbex vient de la contraction d' "exploration urbaine" ou "urban exploration". Les photographes d'urbex explorent les lieux construits par l'homme, mais abandonnés et/ou difficiles d'accès et les conservent secrets afin de ne pas les dénaturer.  

Les effluves du temps

23 photos