19 mai 2020
  • Partager

Photo : quand la ville est un espace d'expression de Patrice Martins de Barros

Franchir Les Murs vous invite à suivre, dans le monde entier, le photographe et globe-trotteur palois Patrice Martins de Barros dans ses pérégrinations à la recherche des surfaces unicolores qui donnent naissance à l’art urbain.

Les murs, les sols, les surfaces unicolores, peuvent donner naissance à l’art urbain. La ville, sans détérioration de son propre patrimoine culturel, offre d'infinies possibilités d'expressions aux artistes urbains. Elle propose une étendue de béton disposée à s’ouvrir, pour le bien commun de tous. L’exposition, vous amène à arpenter les rues de plusieurs villes du globe, à la rencontre d’un art éphémère qui se ré-approprie la ville dans toutes ses dimensions.

Quand la ville est un espace d'expression

15 photos

Qui est Patrice Martins de Barros ?

Patrice Martins de Barros est un photographe né à Pau. Il vit et travaille entre Melbourne (Australie) et la France. L’enfance de Patrice fut traversée par différentes images, la plupart d’entre elles concernant son quotidien, son quartier, et d’autres empruntés aux images de magazines comme National Geographic. Très vite, Patrice ressent le besoin de partager ses émotions face aux images et décide d’en faire son métier : photographe. Une relation passionnelle voit le jour entre l’homme et l’objectif propice à l’imagination et au voyage. Déjà à l’âge de 20 ans, une première exposition met son travail photographique à l’honneur. 

Fort de cette première expérience, Patrice décide de se lancer dans une nouvelle aventure à l’étranger et parcourt le monde. Un directeur d’agence remarque son travail et Patrice signe ses premiers contrats de photographe de reportage. Des centaines de photographies seront éditées à travers le monde. Les entreprises font appel a sa créativité pour une nouvelle fraicheur publicitaire.  Il participe avec nombres d’architectes à la décoration de plusieurs institutions. Sa composition artistique est mise à l`honneur dans de nombreuses galeries d`art. Avant tout, il veut partager son regard sur le réel. 

 "Je regarde le comportement des gens, des paysages, des structures déchirées par les intempéries." La photo prise nous montre une scène, une composition pour témoigner de ce qui ne pourra être pareil demain.